Grande Région : Ségolène Royal règle ses comptes avec Alain Rousset

Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie et ex-présidente de Poitou-Charentes, est revenue pour France 3 Aquitaine sur la polémique autour de la "dérive" financière de l'ex-Région Poitou-Charente. Elle a contre-attaqué aux critiques d'Alain Rousset.

  • C.O
  • Publié le , mis à jour le
© FTV

© FTV



"J'ai le sentiment que c'etait un règlement de compte contre Jean-François Macaire qui a eu l'outrecuidance d'être candidat aux primaires. Il faut accepter la démocratie sur un territoire et éviter toute forme de vengeance" 'a-t-elle expliqué.







 

Grande région : Ségolène Royal règle ses comptes avec Alain Rousset

Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie et ex-présidente de Poitou-Charentes, est revenue en exclusivité our France 3 Aquitaine sur la polémique autour de la "dérive" financière de l'ex-Région Poitou-Charente. Elle a contre-attaqué aux critiques d'Alain Rousset.  -   - 

 


Rappel des faits :

Le socialiste Jean-François Macaire, vice-président aux Finances de la grande Région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes, qui était au centre d'une polémique sur les finances de l'ex-Région Poitou-Charentes qu'il a dirigée jusqu'en décembre 2015, a remis sa délégation financière le 22 fevrier dernier. 
Le président sortant de l'ex-Région Aquitaine, Alain Rousset, avait dénoncé la veille "la dérive" financière de l'ex-Région Poitou-Charentes, dirigée entre avril 2014 et décembre 2015 par Jean-François Macaire. Alain Rousset avait notamment pointé du doigt des impayés s'élevant à 132 millions d'euros, 62 millions en investissement et 70 millions en fonctionnement.

Alain Rousset a nié avoir cherché à régler des comptes avec Jean-François Macaire, son ancien rival pour l'investiture PS aux élections régionales de décembre 2015.

Invité à réagir à la "colère" de la ministre de l'Ecologie et ex-présidente de Poitou-Charentes (d'avril 2004 à avril 2014), Ségolène Royal, Alain Rousseta répondu qu'il n'avait "rien" à dire. Et d'ajouter: "Je fais mon boulot".

Ségolène Royal "demande du respect"

"Il faut du respect, c'est tout ce que je demande, du respect pour le travail qui a été fait, du respect pour les entreprises, du respect parce que ça change et qu'il n'y a aucune raison de régler ses compte" s'est-elle affirmée.
 

Ségolène Royal "demande du respect"

Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie et ex-présidente de Poitou-Charentes, est revenue en exclusivité our France 3 Aquitaine sur la polémique autour de la "dérive" financière de l'ex-Région Poitou-Charente. Elle a contre-attaqué aux critiques d'Alain Rousset.  -   - 

 

Des retards de paiement "bientôt résorbés" et des emprunts "très marginaux"

"En quelques jours les retards de paiement vont être résorbés car Jean-François Macaire avait bloqué les paiements à la demande de la nouvelle administration de Bordeaux (...). Les emprunts de la région, qui sont très marginaux, sont à des taux très bas, il appartient à la nouvelle Région de gérer intelligemment ces emprunts comme nous l'avons fait pendant des années", a-t-elle expliqué.








 

Des retards de paiement "bientôt résorbés" et des emprunts "très marginaux"

Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie et ex-présidente de Poitou-Charentes, est revenue pour France 3 Aquitaine sur la polémique autour de la "dérive" financière de l'ex-Région Poitou-Charente. Elle a contre-attaqué aux critiques d'Alain Rousset.  -   - 


















































 






  • Conseil régional : les dérives financières au menu du jour

    Réunis aujourd'hui en assemblée pleinière les élus de la Nouvelle-Aquitaine débattent dans une ambiance tendue. Il est question du rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur la gestion de l'ex-Poitou-Charentes. Un rapport qui aurait du être rendu public ce lundi, et qui suscite la polémique.

    Mis à jour le 19/12/2016
  • Gestion de l'ex-Poitou-Charentes : "on est sur un champ de mines" selon A. Rousset

    Selon le président de la Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, la Chambre régionale des comptes confirme les impayés et la dette léguée par l'ex-région Poitou-Charentes, contrairement à ce qu'a affirmé Ségolène Royal, qui en a été la présidente. "On est sur un champ de mines, a déclaré A. Rousset.

    Mis à jour le 16/12/2016
  • Virginie Calmels lance son propre mouvement

    "DroiteLib" c'est le nom de ce nouveau mouvement que la première adjointe au maire de Bordeaux lance aujourd'hui. Il se veut "au service de François Fillon".  

    Mis à jour le 14/12/2016
les + lus
les + partagés
publicité