VIDEO ► Triple infanticide près de Pontarlier : la mère reconnaît les faits

Les corps des bébés ont été retrouvés dans des sacs dans cette maison individuelle à Doubs  / © France 3 Franche-Comté : David Martin
Les corps des bébés ont été retrouvés dans des sacs dans cette maison individuelle à Doubs / © France 3 Franche-Comté : David Martin

Depuis hier matin, les enquêteurs entendent le couple de Doubs chez lequel trois corps de nouveaux-nés ont été retrouvés hier. La mère a reconnu s'être "débarrassée" de ses enfants à leur naissance.

Par Sophie Courageot

Notre reportage du 19-20
Triple infanticide à Doubs
Reportage de Stéphanie Bourgeot et David Martin. Avec Edwige Roux-Morizot, procureur de la république et Régis Marceau, maire de Doubs


Notre reportage du 12-13
Triple infanticide à Doubs : un village sous le choc
Le couple chez qui trois corps de nourrissons ont été retrouvés est en garde à vue depuis hier. Avec des riverains et Régis Marceau, maire de Doubs. Reportage S.Bourgeot et D.Martin.



Une maison rue Callisto, une maison avec des jeux d'enfants dans le jardin. C'est dans cette habitation que les policiers alertés par le père de famille ont retrouvé hier matin les cadavres de trois bébés dont deux jumeaux. Des enfants qui étaient viables selon la procureure de la République Edwige Roux-Morizot "puisqu'ils ont crié" (écoutez l'interview ci-dessous).

Les jumeaux ont été tués il y a quelques mois. La mort du troisième nourrisson est antérieure/

La mère âgée de 30 ans et le père, 36 ans sont toujours en garde à vue. Une garde à vue qui pourra durer 48 heures maximum. Qui était au courant des grossesses de la femme ? Elle a finalement avoué à son mari s'être débarassée des bébés. Pourquoi ? Autant de questions à résoudre dans cette affaire qui ébranle la petite commune située aux portes de Pontarlier. Le couple a deux enfants de 3 et 7 ans scolarisés dans le village. 

Ecoutez la procureure de la République qui fait le point sur l'enquête
"Les nouveaux-nés étaient viables puisqu'ils ont crié"
Interview d'Edwige Roux-Morizot, Procureur de la République près le tribunal de grande instance de Besançon

Tristesse et incompréhension 

Régis Marceau, maire de Doubs une commune de près de 3000 habitants ne connaissait pas la famille. Il se dit triste pour "ces bébés qui ne demandaient qu'à vivre". "Comment aujourd'hui on peut arriver à des détresses de ce type là  dans nos villages alors qu'il y a tant de possibilités de se confier à quelqu'un, de se faire accompagner médicalement" s'interroge l'élu. 
La réaction du maire du Doubs
3 corps de nouveaux-nés ont été découverts hier matin dans une maison d'un couple actuellement en garde à vue. L'interview de Régis Marceau, maire de la commune par Stéphanie Bourgeot et David Martin.


L'enquête est confiée à la police judiciaire de Besançon et à la sûreté départementale de Pontarlier. 


Les parents placés en garde à vue habitent une maison sur la commune de Doubs  / © maxppp
Les parents placés en garde à vue habitent une maison sur la commune de Doubs / © maxppp

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Triple infanticide à Doubs

Près de chez vous

Les + Lus