Octobre rose : ces femmes si éloignées du dépistage

Un programme de dépistage a été mis en place pour les femmes âgées de 50 à 74 ans. Il prévoit une mammographie, remboursée à 100% par l'Assurance maladie, tous les deux ans.
Un programme de dépistage a été mis en place pour les femmes âgées de 50 à 74 ans. Il prévoit une mammographie, remboursée à 100% par l'Assurance maladie, tous les deux ans.

Certaines femmes sont loin du dépistage, pour des raisons géographiques, les cabinets de radiologie se trouvent à plusieurs dizaines de kilomètres, ou pour des raisons culturelles : rencontre en Haute-Saône avec ces femmes, notamment de la communauté musulmane.

Par Catherine Eme-Ziri

Parler de ses seins à un médecin, ce n'est pas toujours facile. Alors, en parler devant une caméra... Ces femmes ont accepté de nous rencontrer pour parler dépistage et cancer du sein. Qu'elles en soient remerciées.

Certaines sont convaincues des bienfaits de la mammographie tous les deux ans. D'autres, non... 
La carte de Franche-Comté de l'Adeca, l'association de dépistage des cancers de Franche-Comté, est édifiante : dans certaines zones, seulement 50 %, voire 40 % des femmes seulement passent leur "mammo" régulièrement. (Voir carte en fin d'article)
C'est le cas dans des zones rurales du Jura ou en Haute-Saône.

En Haute-Saône

A Corbenay et à Saint-Loup-sur-Semouse, le plus proche cabinet de radiologie, c'est Vesoul, ou Remiremont. 45 minutes de route. Mais ce n'est pas forcément la distance le principal obstacle. Par exemple, Jacqueline Cholley "ne veut pas savoir"...
Pour d'autres femmes, musulmanes d'origine étrangère, c'est un "tabou"raconte Bariza Debbiche. Ces habitantes de Saint-Loup n'ont même pas voulu que nous les filmions. Alors... montrer ses seins, qui plus est à un homme... impossible !

Avec le centre socio-culturel de Saint-Loup, plusieurs organismes justement agissent pour améliorer la prévention santé des populations, notamment celles en situation de précarité : 
  • Pays des Vosges Saonoises
  • CPAM de Haute-Saône (Caisse Primaire d'Assurances Maladie)
  • ADECA FC (Association pour le dépistage des cancers en Franche-Comté)
  • ASEPT FCB (Association Santé Education et Prévention sur les Territoires)
Nous avons d'ailleurs assister à un "atelier santé" à Saint-Loup-sur-Semouse, consacré cet après-midi là, au dépistage du cancer du sein.

Le dépistage, c'est davantage de chances de survie, et de meilleures conditions de vie. 

Si 70 % des femmes se faisaient dépister, la mortalité dûe au cancer du sein pourrait diminuer de 30 %.

Reportage tourné en Haute-Saône :

Cancer du sein : ces femmes si éloignées du dépistage
Sur la carte de Franche-Comté, les zones rurales et les quartiers à forte population étrangère répondent mal au dépistage du cancer du sein. Témoignages à Corbenay et Saint-Loup-sur-Semouse, en Haute-Saône. Reportage : A. Eme-Ziri, F. Petit et P. Gomez Avec en interview : Jacqueline Cholley, Claudine Ménigoz, Jocelyne Grosjean, Bariza Debbiche, Akila Bouzioukh et Tamimount El-Ajouri, Référente famille au centre social

 

Témoignages de ces femmes rencontrées en Haute-Saône :

Dépistage du cancer du sein : témoignages de femmes
A Corbenay et Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône Interviews de C. Eme-Ziri, F. Petit et P. Gomez Avec : Claudine Ménigoz, Jocelyne Grosjean, Bariza Debbiche, Akila Bouzioukh et Tamimount El-Ajouri Référente famille au centre social

Carte de l'Adeca du dépistage du cancer du sein :




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cancer du sein : ces femmes si éloignées du dépistage

Près de chez vous

Les + Lus