La Corsica Classic s’engage auprès des femmes atteintes du cancer du sein

Les voiliers de la Corsica Classic 2017 dans le port Charles Ornano d'Ajaccio / © S.ROSSI / FTVIASTELLA
Les voiliers de la Corsica Classic 2017 dans le port Charles Ornano d'Ajaccio / © S.ROSSI / FTVIASTELLA

Pour la troisième année consécutive, la Corsica Classic accueille les régates roses. Leurs participantes sont atteintes d’un cancer du sein ou en rémission.

Par France 3 Corse ViaStella

Ces femmes ont toutes le sourire. Elles s’apprêtent à passer une journée en mer à bord de voiliers d’exception.  Un moment de bien-être après des instants difficiles. Toutes ont été atteintes du cancer du sein. Odile Herr, a contracté la maladie l’année dernière.

La Corsica Classic s’engage auprès des femmes atteintes du cancer du sein
Intervenants : Odile Herr, membre de "SOS cancer du sein" ; Anne-Marie Vola, bénévole " SOS cancer du sein" ; Thibaud Assante, président de la Corsica Classic Yatching Reportage : Rossi Stella ; REDONNET Wilfried ; LAMETA Dominique


« Quand on m’a proposé cette sortie, je me disais : ‘non, je n’ai pas le courage, t’es trop fatiguée.’ Et puis finalement, c’est plutôt bien. Il faut faire beaucoup d’activité sportive, ludique, penser à autre chose, rencontrer d’autres personnes et se lancer des défis », explique-t-elle.

Ce jour-là, elles participent aux régates roses. Une initiative de l’association Sos Cancer du sein, organisée pour la troisième année consécutive. Objectif : permettre à des femmes malades ou en rémission de laisser leurs difficultés à quai le temps d’une journée.


"Ici, en Corse, toutes les femmes ne veulent pas dévoiler la maladie"


« Ici, en Corse, il y a une pudeur, une discrétion qui fait que toutes les femmes ne veulent pas dévoiler, ou ne peuvent pas admettre publiquement la maladie.  À travers ce genre de journée, elles peuvent admettre un petit peu plus. C’est un pas vers le fait qu’elles n’ont pas à cacher la maladie», estime Anne-Marie Vola, bénévole " SOS cancer du sein".

Véritable parenthèse dans la Corsica Classic, cette journée est une course unique en Méditerranée. Ce sont d’ailleurs les équipages qui permettent à ces femmes de prendre le large.

« 99,9%  [des équipages] acceptent avec grand plaisir de pouvoir partager leur moment quotidien à toutes ces femmes. On est dans une dynamique où tout le monde est très heureux de pouvoir communier ensemble», précise Thibaud Assante, président de la Corsica Classic Yatching. 

Le prochain rendez-vous des régates roses est prévu le 9 septembre prochain à Saint-Florent.


A lire aussi

Sur le même sujet

Aux sapeurs-pompiers de France, les Corses reconnaissants

Près de chez vous

Les + Lus