Actions simultanées de la Ghjuventù Indipendentista dans les préfectures de Corse

Des membres de la Ghjuventù Indipendentista sont entrés dans les préfectures de Haute-Corse et de Corse-du-sud en début d'après midi afin de demander, entre autres, le rapprochement de prisonniers politiques corses. Ils ont été reçus respectivement par le préfet et le directeur de cabinet.

  • France 3 Corse ViaStella
  • Publié le , mis à jour le
La Préfecture d'Ajaccio est occupée par des militants de la Ghjuventu Indipendentista © France 3 Corse ViaStella

© France 3 Corse ViaStella La Préfecture d'Ajaccio est occupée par des militants de la Ghjuventu Indipendentista

Deux groupes d'une quinzaine de jeunes militants de la Ghjuventù Indipendentista sont entrés en début d'après-midi dans les préfectures de Bastia et d'Ajaccio afin de réclamer le rapprochement des prisonniers politiques corses. A Bastia, trois d'entre ont été reçus par le Directeur du cabinet du préfet de la Haute-Corse puis par le préfet. 

A l'heure actuelle, ils ne comptent pas quitter les lieux. Ils demandent des avancées concrètes sur leurs demandes ou la promesse d'un contact direct avec le ministère de la Justice.


A Ajaccio, le Préfet étant absent, c'est le Directeur du cabinet qui les a accueilli. Leur demande a parallèlement été transmise au ministère de la Justice. La Ghjuventù Indipendentista, qui a été reçue par le Directeur de cabinet du préfet, refuse de partir tant qu'elle n'aura pas de réponse concrète à propos de l'application des textes sur la cooficialité, le statut de résident et le rapprochement des prisonniers. Ils demandent également l'amnistie de ceux-ci. 

Quelques membres de la Ghjuventu Indipendentista est entré, cet après-midi, dans l'enceinte de la Préfecture de Corse-du-sud © France 3 Corse ViaStella

© France 3 Corse ViaStella Quelques membres de la Ghjuventu Indipendentista est entré, cet après-midi, dans l'enceinte de la Préfecture de Corse-du-sud


les + lus
les + partagés