publicité

187 Picasso vendus aux enchères le 5 février à Londres

Comme en 2015, la petite fille du peintre vend une partie de sa collection privée qu'elle détient dans sa villa de Cannes.

  • Par Catherine Lioult
  • Publié le , mis à jour le
Ce visage de femme, estimé à 320 000 euros © France 3 Côte d'Azur

© France 3 Côte d'Azur Ce visage de femme, estimé à 320 000 euros

Marina Picasso  a un peu plus de 64 ans et dans sa villa cannoise " La Californie "  devenue la villa Flore héritée de son grand père, elle décide une fois de plus de ce délester d'une partie de son héritage.
© France 3 Côte d'Azur

© France 3 Côte d'Azur


Ainsi, comme en 2015,  Marina Picasso vend des oeuvres de Pablo, qu'elle a bien peu connu. 

Cette fois-ci, il y a des poteries. Comme en 2015, il y a des gravures, il y a des tithographies, des dessins et un peu à tous les prix donc ça permet aux gens passionnés d'acquérir quelque chose, toujours dans le souci de ne pas détruire la cote ni l'oeuvre de mon grand-père. 


Un cinquième des biens de l'artiste furent attribués à Marina Picasso au moment du décès de l'artiste en 1973, soit 10 000 œuvres : 300 tableaux, et des céramiques, dessins, esquisses ou sculptures. La vente aux enchères aura lieu à Londres, le 5 février chez Sotheby's.

Vente tableaux Picasso
Intervenante:
Marina Picasso Petite fille de Pablo Picasso


  • Gottfried Honneger est mort

    Le célèbre peintre et sculpteur suisse Gottfried Honegger est mort dimanche à son domicile de Zurich, à l'âge de 98 ans, selon des avis parus dans la presse helvète. L'Espace de l'art concret de Mouans-Sartoux conserve sa collection personnelle, offerte à l'Etat français.

    Mis à jour le 18/01/2016
  • Le Corbusier : le jeu du dessin à Antibes

    Un Fada marseillais  au Musée Picasso d'Antibes... A l'occasion du cinquantenaire de la mort d'un  grand nom de l'art moderne du 20e siècle, une exposition retrace l'oeuvre picturale de Le Corbusier, mondialement connu comme architecte.

    Mis à jour le 30/12/2015
  • Un Centre d'Art contemporain indésirable aux Issambres

    Un centre d'art contemporain a ouvert ses portes il y a quelques jours dans un ancien chantier naval aux Issambres. Mais la mairie a décidé de le fermer, jugeant le site trop dangereux. Le responsable des lieux, opposant au maire, dénonce un règlement de comptes politique. 

    Mis à jour le 24/07/2015
les + lus
les + partagés