En garde à vue à Lille, Ismaël Z. a admis qu'il avait “un projet d'attentat”

L'hôtel de police de Lille où est entendu Ismaël Z.. / © MAXPPP
L'hôtel de police de Lille où est entendu Ismaël Z.. / © MAXPPP

L'étudiant interpellé à Wattignies mardi a admis, en garde à vue, avoir voulu commettre en attentat. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais

Ismaël Z. est en garde à vue à Lille depuis mardi matin. Et il a parlé. L'étudiant de 18 ans a été interpellé pour des soupçons de préparation d'un attentat. Il n'a pas nié ce projet. Selon nos informations, il a même admis clairement avoir eu "un projet d'attentat terroriste". Il voulait tuer "des policiers, des militaires et même des civils". Aux enquêteurs, il aurait également indiqué "vouloir se faire exploser". La piste du métro lillois, d'une salle de spectacle ou d'un centre commercial (toujours sur la métropole lilloise) aurait été évoquée. Pour un attentat de masse. Mais la cible n'était pas encore fixée. 

Radicalisé, musulman se revendiquant d'une mouvance en lien avec Daesh, Ismaël Z. était en contact, via les réseaux sociaux, avec un homme en Syrie. Cet homme semblait vouloir le guider dans son projet d'attentat. L'étudiant a beaucoup cherché ces derniers temps à se procurer des armes et des explosifs. Il était également passionné par la chimie, bien qu'étudiant en fac de Sciences Eco à Lille I.

Ce jeudi, vers 14h30, Ismaël Z a été transféré de l'hôtel de police de Lille vers les locaux de la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure).
Projet d'attentat à Lille : Ismaël Z. transféré de l'hôtel de police de Lille à la DGSI à Paris

Il devrait être rapidement mis en examen. Dans cette affaire, une enquête préliminaire avait été ouverte dès le 30 décembre 2016 par le parquet de Paris pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle.
Projet d'attentat terroriste à Lille : Ismaël Z. a avoué
Ce que l'on sait du projet d'attentat à Lille


Sur le même sujet

Caudun (60) : précarité énergétique

Actualités locales

Les + Lus