Les tarifs du péage du Viaduc de Millau augmentent de 4 %

Alors que l'augmentation des tarifs est en moyenne de 1,12 % en France selon l'association "40 millions d'automobilistes", la société d'exploitation du Viaduc de Millau augmente ses tarifs de 4 % ce 1er février. Explications. 

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le
© MaxPPP

© MaxPPP

La compagnie Eiffage du Viaduc de Millau (CEVM) augmente ses tarifs du péage du pont le plus haut du monde de 4 % ce lundi 1er février, ce qui représente pour un voiture une augmentation de 30 centimes d'euros pour le tarif "hors été" et de 40 centimes pour le tarif "été".

Une augmentation conséquence en proportion de la moyenne nationale sur les péages autoroutiers : l'association "40 millions d'automobilistes" a calculé que l'augmentation des péages ce 1er février était de 1,12 % en France en moyenne.

La CEVM explique que cette augmentation plus forte va servir, outre à couvrir l'augmentation des frais de gestion et d'entretien du Viaduc, à réaliser des travaux (de l'ordre de 1,5 millions d'euros) sur l'aire de repos du Viaduc (aire de Brocuéjouls) dont elle récupère la gestion ce 1er février.
Augmentation record du péage au Viaduc de Millau

Les prix ont augmenté de 4 % ce 1er février  -   - 

 

  • Une panne informatique affecte les péages sur l'A71

    Depuis mardi matin, une panne informatique a impacté une partie du réseau Vinci Autoroutes. Des barrières de péages sont restées ouvertes sur les autoroutes A71, mais aussi A10, A28, A85, et A19. Donc, pas de tickets pour les automobilistes... et gratuité.

    Mis à jour le 25/10/2016
  • L'A10 et l'A71 gratuites depuis six heures du matin

    Depuis six heures ce matin plusieurs autoroutes Vinci, dont l'A10 et l'A71, sont gratuites. Il s'agirait d'un bug informatique que la société Vinci Autoroutes est pour l'heure incapable d'expliquer. Le problème a été résolu en début d'après-midi

    Mis à jour le 25/10/2016
  • Oise : les communistes réclament la renationalisation des autoroutes

    En réaction à l'annonce par le gouvernement du futur plan autoroutier financé uniquement par les usagers et les collectivités locales, une trentaine de manifestants communistes ont investi ce vendredi matin, le péage de Chamand dans l'Oise.

    Mis à jour le 14/10/2016
les + lus
les + partagés