publicité

Roubaix : le FN propose de transformer l'ancienne église Notre-Dame en mosquée

L'ancien candidat Front National à Roubaix et actuel conseiller municipal, Jean-Pierre Legrand, propose de louer l'ancienne église Notre-Dame aux musulmans pour la transformer en mosquée. Désacralisé en 1983, l'ancien lieu de culte est désaffecté depuis 2011.

  • France3 Nord Pas-de-Calais web
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Pierre Legrand, conseiller municipal FN de Roubaix, propose de transformer l'ancienne église Notre-Dame désacralisée depuis 1983 en lieu de culte pour les musulmans © ESJ/Friedrich Tellberg

© ESJ/Friedrich Tellberg Jean-Pierre Legrand, conseiller municipal FN de Roubaix, propose de transformer l'ancienne église Notre-Dame désacralisée depuis 1983 en lieu de culte pour les musulmans

C'est une position pour le moins iconoclaste de la part d'un élu FN au conseil municipal de Roubaix. Dans les colonnes de la Voix du Nord, l'ancien candidat du Rassemblement Bleu Marine, Jean-Pierre Legrand propose de confier les clés de l'espace Gobelins, anciennement l'église Notre-Dame, aux musulmans pour qu'ils l'aménagent en lieu de culte.

Cette annonce surprenante fait suite à l'arrêté pris cette semaine par la ville de Roubaix pour imposer la fermeture de la mosquée Da’wa, située dans le quartier de l’Alma, pour des raisons de sécurité. 600 à 800 fidèles vont ainsi se retrouver privés de lieu de prière. "Ma proposition fait suite à la promesse qui avait été faite par Pierre Dubois (l'ancien maire de Roubaix NDLR), renouvelée par Guillaume Delbar (l'actuel édile) d'offrir aux musulmans un terrain pour bâtir une mosquée dans le nouveau quartier de l'Union. En gros, ils refont la mosquée au coeur du nouveau village", expose Jean-Pierre Legrand. "Personnellement, ça m'a heurté. C'est tout simplement insensé. On a quand même assez de bâtiments désaffectés à Roubaix", s'indigne le conseiller municipal FN.

Un lieu de culte musulman dans une ancienne église désacralisée

D'où l'idée de l'élu de proposer aux musulmans les clés d'un lieu désaffecté, propriété de la ville de Roubaix, pour qu'ils y aménagent un lieu de culte. L'espace Gobelins en l'occurrence, ancienne église Notre-Dame désacralisée en 1983, et occupée de 1992 à 2011 par le traiteur Lecocq, avant son dépôt de bilan. Bref, un lieu "qui se dégrade faute de moyens pour le réhabiliter" considère Jean-Pierre Legrand, et qui pourrait retrouver une nouvelle vie. "Que les musulmans fassent les travaux d'aménagement à leurs frais, poursuit-il. En conservant son esthétique extérieure, dans le respect de l'architecture roubaisienne bien entendu.".

Tout en dénonçant un "prosélytisme galopant"

Un geste amical tendu à la communauté musulmane ? Pas vraiment. Et l'élu frontiste de dénoncer un prosélytisme "galopant" selon lui dans certains quartiers, l'Alma en particulier. "Certaines rues s'islamisent entièrement, les femmes sont de plus en plus voilées, les musulmans sont habillés "comme là bas". J'ai l'impression quand je me balade que je suis en vacances", fustige-t-il. 

Pour Jean-Pierre Legrand, sa proposition est donc d'abord une façon de "rendre service à un édifice communal de l'histoire de Roubaix". "C'était un bâtiment cultuel, ça ne me dérange pas qu'il le reste, à condition une fois encore que ceux qui l'occupent respectent sa nature originelle. La religion se vit discrètement, personnellement". 
les + lus
les + partagés