Multiplication des interventions, baisse des effectifs...les pompiers sont en colère

Manifestation de pompiers à Paris le 14 mars 2017 / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Manifestation de pompiers à Paris le 14 mars 2017 / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Les pompiers professionnels étaient mobilisés aujourd'hui dans tout le pays et plusieurs centaines d'entre eux, venus de plusieurs départements dont ceux du Poitou-Charentes, ont manifesté en tenue ce mardi à Paris.

Par C.H

Les pompiers professionnels protestent notamment "contre la baisse des effectifs", "la précarisation", et réclament "une meilleure reconnaissance".
"Actuellement, nous constatons une augmentation des interventions, le vieillissement des matériels et une baisse des effectifs ne nous permettant plus de garantir la qualité de votre service public de secours ce qui conduit notamment au rallongement des délais d'intervention des sapeurs-pompiers", dénoncent les syndicats dans un communiqué commun.
Julien Chapacou, représentant de l'Intersyndicale du SDIS 17, dresse le même constat en Charente-Maritime. Il dénonce la multiplication des interventions et la multiplication des tâches parfois mineures que les pompiers doivent accomplir au détriment des "vrais secours à la personne".

"Aujourd'hui on nous emploie pour tout et rien" constate Julien Chapacou.

Les pompiers en colère. Julien Chapacou, SDIS17

Une délégation d'une trentaine de pompiers grévistes de Charente-Maritime a participé aujourd'hui à la manifestation parisienne.
Fin février, les sapeurs-pompiers ont présenté "32 propositions d'actions concrètes" à l'intention des candidats à l'élection présidentielle "pour garantir la protection de tous les Français", dans un contexte de risque accru d'attentats.
Ces 32 propositions ont été rassemblées au sein d'un réseau fédéral de plus de 7.000 associations et 270.000 adhérents.



Sur le même sujet

Castelnaud-la-Chapelle (24) : 3 zadistes devant le tribunal de Bergerac

Près de chez vous

Les + Lus