Toulouse : une machine qui transforme des déchets infectieux en confettis

Ces objets sont dangereusement infectieux / © France 3
Ces objets sont dangereusement infectieux / © France 3

 Une société installée à St Jean près de Toulouse, propose désormais une machine qui peut transformer les seringues, compresses, matériel chirurgical usagés en confetti

Par Michel Pech

On les appelle les déchets infectieux. Ces seringues, compresses ou tube biocontaminés demandent un traitement particulier. Il faut les détruires dans des lieux agréés. Le coût est souvent élevé.

Désinfection sur site
Fini l'incinération une machine, pas plus grosse qu'une photocopieuse permet désormais leur désinfection, sur site, en une demie heure.
Les déchets peuvent ensuite être jetés dans une poubelle normale.

Des clients étrangers
Il aura fallu deux ans de recherche et six brevets pour que l'entreprise commercialise cette machine fin 2013
Des clients d'Asie du Sud se montrent très intéressés.
90 % du marché de l'entreprise locale se fait à l'international. Afrique, Moyen Orient, Asie, 250 broyeurs ont été vendus dans 45 pays. 

Prochaine conquête la France
Elle produit 200 000 tonnes de déchets infectieux chaque année.Avec l'homologation acquise en 2015 et une prochaine simplification de la législation, le marché est plusque jamais accessible.
L'entreprise qui emploie une quinzaine de personnes espère doubler voire tripler son chiffre d'affaire dans les prochaines années.

Vidéo : le reportage de Delphine Gérard et Jack Levé
Toulouse : une machine qui transforme des déchets infectieux en confettis
Une société installée à St Jean près de Toulouse, propose désormais une machine pour pouvoir transformer les seringues, compresses, matériel chirurgical usagés en confetti - Delphine Gérard et Jack Levé

Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus