Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Affaire de viol chez les pompiers de Paris : 10 personnes renvoyées en correctionnelle

© Jacques Demarthon/AFP Photos
© Jacques Demarthon/AFP Photos

Le parquet a demandé le renvoi en correctionnelle de 10 anciens membres de l'équipe de gymnatisque de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Ils sont soupçonnés d'avoir participé à l'agression sexuelle d'un engagé lors d'une séance de bizutage.

Par Valentine Ponsy

Les faits remontent à 2012. Un engagé, âgé de 23 ans, avait alors déposé plainte pour viol. Il avait accusé un de ses collègues de l’avoir violé avec une bouteille en présence d’autres pompiers, dont un officier et un sous-officier, après une séance de bizutage. Les faits avaient eu lieu dans ans un autocar qui ramenait l’équipe de gym de la BSPP de Colmar à Paris. La scène avait également été filmée avec un téléphone.

Cinq ans après, le parquet de Paris a finalement rendu ses réquisitions. Il demande le renvoi en correctionnelle de dix anciens membres. Parmi eux, trois pompiers pourraient être jugés pour «agression sexuelle en réunion», selon une information de nos confrères d'Europe 1. L'un d'entre eux est mis en examen pour viol, une qualification pénale qui n'a pas été retenue par le ministère public. Le parquet demande que cinq ex-membres soient jugés pour « violences volontaires en réunion » et deux autres pour « non-empêchement de la commission d’un délit ». Il requiert un non-lieu pour l’officier et le sous-officier présents au moment des faits. 

C'est à présent aux juges d'instruction de décider de les renvoyer ou non en procès.





A lire aussi

Sur le même sujet

Solère, Riester... des élus LR et UDI appellent leur parti à "répondre à la main tendue" par Macron

Près de chez vous

Les + Lus