Rue de Rivoli : piste cyclable, vidéo-verbalisation... La colère des riverains

Les travaux de la piste cyclable, rue de Rivoli, à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Les travaux de la piste cyclable, rue de Rivoli, à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Après la construction d'une piste cyclable contraignant la circulation des voitures rue de Rivoli, la maire de Paris Anne Hidalgo propose la mise en place prochaine d'un système de vidéo-verbalisation sur cet axe passant du coeur de la capitale. De quoi susciter la colère des riverains...

Par France 3 Paris IDF/ET

Après la piste cyclable, la vidéo-verbalisation, rue de Rivoli ? C'est en tout cas ce qu'a proposé la maire de Paris Anne Hidalgo, dans une interview accordée au Journal du dimanche.
Rue de Rivoli : piste cyclable, vidéo-verbalisation... La colère des riverains
Après la construction d'une piste cyclable contraignant la circulation des voitures rue de Rivoli, la maire de Paris Anne Hidalgo propose la mise en place prochaine d'un système de vidéo-verbalisation sur cet axe passant du coeur de la capitale. De quoi susciter la colère des riverains... - D. Morel/M. Genevois
Interrogée sur les réticences exprimées par le préfet de police au sujet des travaux de la piste sur cet axe de circulation très fréquenté du centre de la capitale, Anne Hidalgo répond. Stationnement gênant, livraisons sur les voies de bus... Le préfet de police craint que la piste perturbe la circulation des véhicules de secours ? "Je propose (...) d’ajouter des caméras de vidéo-verbalisation sur la rue de Rivoli pour aider à mieux contrôler le stationnement gênant", répond la maire PS de Paris.

Chiffres d'affaires en baisse

Pas de quoi rassurer certains commerçants de la rue de Rivoli, qui témoignent au micro de France 3 Paris Île-de-France. Un bijoutier met ainsi sur le compte des travaux de la piste cyclable la chute de son chiffre d'affaires de 15 % au mois d'août. Dans un supermarché situé à proximité, le nombre de clients se serait quant à lui effondré d'un tiers sur la même période. 

Pour Anne Hidalgo, il n'est pas question de revenir sur la construction de cette piste, partie intégrante du Réseau express vélo, dont le principe a été adopté par le conseil de Paris en 2015. Ce projet prévoit l'aménagement de 700 kilomètres de pistes d'ici la fin du mandat. L'avis du préfet, qui était purement consultatif, devait être obligatoirement donné dans le cadre de ce projet de réaménagement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Délibéré dans le procès de la voiture incendiée en mai 2016

Près de chez vous

Les + Lus