Le Croisic : une éolienne flottante à l'essai au large

C'est au large du Croisic qu'a été implanté le 1er site d'essai en mer de notre pays. / © France 3
C'est au large du Croisic qu'a été implanté le 1er site d'essai en mer de notre pays. / © France 3

Les plus grands spécialistes des énergies marines renouvelables, le vent, les vagues, les marées ou les courants, sont réunis à Nantes toute cette semaine pour la conférence européenne sur les énergies marines. C'est la 1ère fois qu'elle est organisée en France.

Par Myriam N'Guenor - éditing Claude Bouchet

Le choix des Pays de la Loire n'est pas un hasard. La région se veut pilote dans ces énergies. C'est d'ailleurs large du Croisic qu'a été implanté le 1er site d'essai en mer de notre pays.

Depuis le chemin côtier, rien de visible. Pourtant, à une vingtaine de kilomètres au large que se situe le premier site français d'expérimentation en mer pour la récupération de l'énergie des vagues. Sur une zone sécurisée d'un kilomètre carré, flottent des instruments qui mesurent en permanence les courants, le vent, la houle. Ces informations arrivent au SEM. C'est dans ces locaux, à terre que les ingénieurs de l'école centrale de Nantes étudient les données. 

Le site d'essai doit accueillir dans quelques mois la première éolienne flottante au large des côtes françaises. Un câble haute tension de 23 km relie le site off shore à la terre. Cet été, le système de raccordement sous-marin a été finalisé. Le test pourra démarrer l'année prochaine.

La plateforme d'essais peut accueillir jusqu'à 4 prototypes différents. Une dizaine de projets français et européens sont en cours de négociation pour être testés au large du Croisic.

Notre reportage en vidéo

(reportage Myriam N'Guenor, Christophe François et Carole Mijeon)

Sur le même sujet

exposition des dessins d'un réfugien syrien

Près de chez vous

Les + Lus