publicité

Notre-Dame-des-Landes : Philippe Grosvalet demande au préfet de garantir la libre circulation des habitants

Le président du Département demande au préfet de garantir la libre circulation sur l'ensemble du réseau départemental, au moment où, agriculteurs ou zadistes multiplient les blocages du réseau routier

  • Par Christophe Turgis
  • Publié le
Philippe Grosvalet, président du département de la Loire-Atlantique © f3

© f3 Philippe Grosvalet, président du département de la Loire-Atlantique

"Alors que la RD 281 est déjà fermée depuis juin 2013 à cause des graves détériorations et de l’insécurité liées à l’occupation de la Zone d’aménagement différée (ZAD), les opposants à l’aéroport du Grand Ouest lancent de nouvelles opérations de blocage des axes stratégiques de la Loire-Atlantique".

On ne peut se laisser prendre en otages par une minorité de manifestants extrémistes".

Philippe Grosvalet, le président du Département demande donc au préfet de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la libre circulation des citoyens. "C’est un droit fondamental. Les habitants de la Loire-Atlantique doivent pouvoir circuler librement".


Les opposants au transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes se mobilisent avant une audience à risques mercredi, qui se penchera sur l'expulsion de onze familles et quatre agriculteurs "historiques", en organisant le blocage du périphérique nantais samedi, puis des axes départementaux aujourd'hui.

les + lus
les + partagés