publicité

Une tornade crée de gros dégâts dans le sud de la Charente-Maritime

Plus de trente sapeurs pompiers de Charente-Maritime sont intervenus dans le sud du département hier dimanche en fin d'après-midi après de la passage d'une tornade sur les villages de Saint-Bonnet-sur-Gironde et Saint-Ciers.

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le , mis à jour le
De nombreux bâtiments agricoles ont été touchés. © Didier Gomez (FTV)

© Didier Gomez (FTV) De nombreux bâtiments agricoles ont été touchés.

Arbres arrachés, toitures endommagées, le coup de vent, accompagné de pluies, n'a duré qu'une quinzaine de minutes mais a créé des dégâts importants. Des bâtiments agricoles ont été touchés ainsi qu'une cuve qui n'a pas résisté à la violence des rafales.

Les pompiers de 6 casernes ont dû tronçonner de nombreux arbres pendant que les techniciens d'EDF travaillaient à réinstaller les lignes électriques. Plusieurs familles ont dû quitter leurs logements pour passer la nuit à l'abri dans l'attente des réparations des toitures qui ont démarré dès hier soir.
Le toit d'un hangar effondré © Didier Gomez (FTV)

© Didier Gomez (FTV) Le toit d'un hangar effondré

L'intérieur d'une maison © Didier Gomez (FTV)

© Didier Gomez (FTV) L'intérieur d'une maison


  
  • Nouvelle pluie de grêlons au dessus de la Charente

    "Des grêlons gros comme le pouce" ont déferlé sur le sud de la Charente, ce mardi, entre 18 et 19 heures. L'orage a causé des dégâts impressionnants sur les vignoles des alentours, mettant à mal des mois et des mois de labeur.

    Mis à jour le 17/08/2016
  • Averse de grêles: le vignoble encore touché

    Vendredi après-midi, un épisode de grêle violent rapide et très localisé a mis à mal le vignoble cognaçais. Certains viticulteurs ont perdu une partie de leur future récolte.

    Mis à jour le 24/07/2016
  • Un nouveau séisme ressenti dans les Deux-Sèvres

    La terre a tremblé une nouvelle fois dimanche soir : un séisme évalué à une magnitude 3,4 sur l'échelle de Richter. L'épicentre a été situé en Maine-et-Loire et évalué à 9 km de profondeur alors que la secousse a été ressentie jusque dans les Deux-Sèvres.

    Mis à jour le 20/06/2016
les + lus