Pinar Selek réfugiée turque à Nice, à nouveau poursuivie dans son pays

© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

Pinar Selek est sociologue, professeur d'université  et réfugiée politique depuis 2011 sur la Côte d'Azur. Et c'est à Nice qu'elle dénonce la reprise des poursuites la visant en Turquie après 19 ans de procédure. 

Par C.L AVEC L'AFP

"C'est assez dur pour moi, c'est comme une torture chinoise, parce que ça dure depuis 19 ans".
Ces mots sont de Pinar Selek, sociologue à Nice et réfugiée politique, à l'occasion de la première réunion d'un nouveau comité de soutien  évoquant un procès "infâme" et "kafkaïen".


ACCUSEE EN 1998  d'AVOIR PARTICICPE A UN ATTENTAT

Les démêlés de Pinar Selek avec la justice turque remonte à 1998, avant l'arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan. A l'époque jeune chercheuse, elle a été accusée d'être impliquée dans une explosion ayant fait sept mort sur la base des aveux d'un jeune témoin qui s'est ensuite rétracté.

EMPRISONNEE ET TORTUREE


Selon Mme Selek, qui a été emprisonnée deux ans et demi et dit avoir été torturée, le dossier a été monté de toutes pièces pour la punir de son refus de divulguer les noms de militants kurdes interrogés pour une recherche universitaire sur le mouvement du PKK et de son refus de renoncer à publier son enquête, après d'autres travaux menés sur les maisons closes ou les transsexuels.


ACQUITTEE A QUATRE REPRISES 


En 2014, Pinar Selek avait été acquittée pour la quatrième fois, mais le parquet avait fait appel. Le 25 janvier 2017, le procureur de la Cour de Cassation de Turquie a relancé les poursuites et demandé sa condamnation à perpétuité.
"On ne sait pas quand la décision sera prise. Je suis réfugiée politique et en principe, ce statut me protège mais la visibilité internationale de ce procès peut nous aider, c'est une lutte pour la justice", a exposé mardi Mme Selek soutenue par le barreau de Nice et une quinzaine d'associations niçoises dont la Ligue des droits de l'homme, émue par sa situation ainsi que celle de nombreux intellectuels pourchassés en Turquie depuis le putsch raté de juillet 2016.

VOUS N'ETES PAS SEULE, RAPPELLE LE BATONNIER NICOIS

"Je représente tous les avocats du barreau, il y a presque de 1.200 avocats donc vous n'êtes pas seule, le barreau est là!", lui a déclaré lors de cette première réunion publique Me Jacques Randon, le bâtonnier de Nice, ville où Pinar Selek enseigne depuis septembre la science politique à l'université.

L'artiste peintre niçois, Slobodan, réputé pour ses motifs naïfs écoulés sur des milliers de cartes postales, lui a dédié une peinture tandis qu'une représentation de la pièce de théâtre "Eclats d'ombre" inspirée de l'histoire de Pinar sera donnée au Théâtre national de Nice (TNN) le 17 mars.

PINAR SELEK AVAIT TEMOIGNE DEVANT NOS CAMERAS LE 15 FEVRIER DERNIER

Pinar Selek réfugiée turque à Nice (06)
Pinar Selek est sociologue et professeur d'université à Nice et réfugiée politique depuis 2011. Accusée à tort d'avoir participé à un attentat dans son pays, elle a été 4 fois acquittée mais il y a quelques jours, le procureur de la cour suprême turque a requis contre elle la prison à perpétuité - V.VARIN, E.JACQUET ET N.BRANCATO



A lire aussi

Sur le même sujet

Filière djhadiste à Menton : qui étaient les hommes arrêtés ?

Près de chez vous

Les + Lus