Revue de presse : un nouvel hiver avec les Restos du Coeur

© Sebastien JARRY/MAXPPP
© Sebastien JARRY/MAXPPP

La campagne hivernale des Restos du Coeur démarre ce lundi. Weekend politique chargé, sur fond de primaires. Le mal être des policiers examiné dans La Croix.

Par Vanessa Fize

Revue de presse du lundi 24 novembre 2014


Il y a des nouvelles dont on se passerait, même s’il est question dans ce cas de générosité. La campagne hivernale des Restos du Cœur démarre aujourd’hui. Et si l’association existe, c’est grâce à Coluche bien sûr, mais aussi à vous, et le Parisien / Aujourd’hui en France vous rend hommage, donateurs et bénévoles. 

Pendant ce temps une "lutte primaire" se joue à droite comme à gauche commente Libération. La plus marquante du weekend est celle que se livrent Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Ce dernier a été hué à Bordeaux, lors d’un meeting de l’ancien président.

Pour parler d’autre chose que de politique, ouvrez La Croix qui propose un dossier difficile sur un mal ignoré, celui dont souffrent policiers. 48 fonctionnaires se sont donnés la mort depuis le début de l’année et de récentes décisions de justice ont reconnu pour la première fois que de tels gestes ultimes étaient imputables à la gestion du service ou ils travaillaient.

A lire aussi dans la presse régionale


La Dépêche du Midi se penche sur la grande inquiétude des élus, alors que s'ouvre le Congrés des maires de France. Au coeur des préoccupations : la baisse des subventions accordées par l'Etat aux collectivités. Autre préoccupations dans les très grandes agglomérations : qui deviendra capital régionale lorsque certains territoires seront regroupés ? Le maire de Montpellier, nous dit France 3 Midi Pyrénées, défend sa ville.

Trois mille cochons pour 147 riverains... Dans le Courrier Picard, l'inquiétude d'un village, Loueuse dans l'Oise, où un exploitant a décidé de doubler sa capacité d'élevage de porcs. La cohabitation s'annonce difficile. A l'opposé, également en Picardie, France 3 s'intéresse à ces éleveurs et ces producteurs qui viennent en ville proposer leurs produits en vente directe.

Sortez vos tablettes ! Le Télégramme s'est rendu dans trois collèges bretons où l'on expérimente un futur usage, celui des tablettes tactiles. Sur le site internet de France 3 Basse-Normandie, c'est une école primaire qui utilise cet objet connecté.

Sur le même sujet