Le Rétro Zap du 24 février

Chaque jour, France 3 Toutes régions vous propose d'embarquer dans sa machine à remonter le temps.
Événements internationaux ou simples anecdotes, revivez grâce aux archives de l'INA, quelques uns des faits qui ont marqué l'Histoire ... La petite comme la grande !"

Au sommaire de notre Rétro Zap du 24 février 2015

La révolte du monde paysan à Bruxelles avec une manifestation rassemblant plus de 100 000 agriculteurs le 23 mars 1971 - L'avancée de la robotique agricole avec la présentation de "Magali" le 5 mars 1988, un robot cueilleur de fruits - Et l'arrivée en gare et livraison à leurs propriétaires, de 57 tracteurs commandés par tout un village le 15 mars 1955.

Images tirées des archives télévisuelles de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel)

23 mars 1971 : Manifestation de paysans européens à Bruxelles

Alors que la Commission européenne étudie la modification profonde des dispositions agricoles communautaires, 100 000 agriculteurs se sont donné rendez-vous à Bruxelles. Ils sont venus de toute l'Europe pour manifester leur désarroi face à la Politique Agricole Commune (PAC).  

5 mars 1988 : Un robot cueilleur

Roger Pellenc, inventeur et PDG de la société éponyme, présente "Magali", le premier robot cueilleur de fruits au monde. Équipé de capteurs ultrasons, il circule seul dans le verger et repère les fruits mûrs grâce à des caméras. Son bras, équipé d'une ventouse, fonctionne comme un aspirateur pour effectuer la cueillette des fruits. 

15 mars 1955 : Les tracteurs de Sommières

Cinquante sept tracteurs de la marque Energic viennent d'arriver à la gare de Sommières. Il s’agit d’une commande hors norme, passée par les deux cent quatre vingt habitants du village d’Aspères dans le Gard. Ils ont décidé, d’un commun accord, de moderniser leurs méthodes agricoles.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité