Cet article date de plus de 8 ans

150 caravanes de gens du voyage s'installent à Saint-Egrève, près de Grenoble (Isère)

Ils sont arrivés dimanche 14 juillet sur la pelouse du parc de Fiancey. Une communauté de Français itinérant tzigane, qui avait prévenu la commune de son arrivée il y a six mois. L'aire qui lui était proposée n'étant pas adaptée, elle s'est installée en plein centre-ville. 
"A Voreppe, il n'y avait que 60 ou 70 places, et nous avons plus de 150 caravanes", explique le pasteur Ferrari, de la mission AGP (Action grands passages). Il s'agit de l'ancienne mission évangéliste "Vie et Lumière". Ils arrivent de Mâcon. Mi-août, tous les Tziganes de France et d'Europe vont se rencontrer dans le nord de la France. 

Il y a six mois, ils avaient prévenu la municipalité de leur arrivée, par courrier. L'aire de grand passage de Voreppe leur avait alors été proposée, mais elle ne correspondait pas à leurs attentes. 

Des herbes hautes dans un terrain trop petit pour accueillir les 500 membres de la communauté. Du coup, c'est en plein centre de Saint Egrève qu'ils se sont installés.

durée de la vidéo: 01 min 30
Occupation du Parc de Fiancey par des gens du voyage

La commune possède deux petites aires d'accueil d'une dizaine de place chacune. Impossible de faire plus. "Les aires de grands passage, c'est une compétence des communautés d'agglomération, pas des communes" explique Antoine Frisari, adjoint au Maire de Saint-Egrève.

La commune a porté plainte. La procédure suit son cours, mais ça ne devrait pas changer grand chose, la communauté ayant prévu de repartir dimanche prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société gens du voyage