PS : La fronde commune de Queyranne et Collomb

Aprés que Gérard Collomb ait contesté les arbitrages politiques de l'état major du PS lors des législatives à Lyon, Jean-Jack Queyranne s'en prend à son tour aux méthodes internes du parti en termes vifs.   

Par Philippe Bette

Mais quelle mouche a donc piqué J. Jack Queyranne ?:"J’espére que le choix du successeur de Martine Aubry ne sera pas circonscrit à un simple processus à la Nord Coréenne ».
La langue du président de la région Rhône Alpes  aurait –elle fourché ? Pas du tout.
Il précise sa pensée : Evoquant le processus engagé à la tête du Parti Socialiste  , il déclare : « On a l’impression de revenir au temps de l’URSS.(…) Les militants ont le sentiment d’être dépossédés du choix « ….. Diable.

Le vent de fronde qui a parcouru la capitale lyonnaise au moment des élections législatives gagnerait –il maintenant les coursives du Conseil Régional ?
On se souvient de la dissidence ouverte mené par Gérard Collomb vis-à-vis du candidat officiellement investi par l’état Major du PS, Philippe Meirieu.

Là aussi, le maire de Lyon contestait en termes vifs les conditions de désignation par Paris  du candidat « officiel » aux législatives lyonnaises .En définitive, c’est bien le candidat soutenu par le maire de Lyon ,Thierry Braillard ,qui l’ a emporté aux dépens du candidat écologiste dont la circonscription était pourtant « réservée » en vertu d’accords pré-electoraux .

Logiquement ,G. Collomb y a vu le désaveu de choix partisans qui ignoraient l’arbitrage des militants lyonnais. Et s’en est aussi trouvé du coup conforté dans son autorité à Lyon.
JJ.Queyranne ne dit pas autre chose, deux mois plus tard ,en expliquant au micro de France 3 que  « l’on n’est pas dans une monarchie socialiste et que l’on ne désigne pas ses héritiers » …
 
On ne peut s’empêcher de rapprocher ces deux réthoriques qui pourraient donc traduire bien plus que de simples états d’âme, une vraie ligne politique régionale.

Il pourrait bien s’agir là d’une fronde commune Collomb /Queyranne qui procéderait de la même  logique politique  à quelques semaines d’intervalle .
Une logique de contestation de la ligne actuelle du PS, de ses choix de personnes et peut-être au delà des termes,de ses  méthodes ....

  


Sur le même sujet

Les + Lus