33e édition du Festival de musiques anciennes d'Ambronay (Ain)

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM (avec AFP)
"L'ABBATIALE D'AMBRONAY, SITE MAGIQUE POUR FESTIVAL DE MUSIQUES ANCIENNES" (septembre 2009)
"L'ABBATIALE D'AMBRONAY, SITE MAGIQUE POUR FESTIVAL DE MUSIQUES ANCIENNES" (septembre 2009) © AFP - PHOTO PHILIPPE MERLE

Dans l'Ain, le festival international de musiques anciennes d'Ambronay, référence du genre en Europe, a débuté le 14 septembre. Parmi les invités: la soprano Patricia Petibon, le chef William Christie ou encore le pianiste Alexandre Tharaud.

Particulièrement appréciée pour son acoustique, l'abbaye d'Ambronay accueille depuis plus de trente ans un festival international de musiques anciennes.  La 33e édition, placée sous le signe des "Métamorphoses" se déroule du 14 septembre au 07 octobre.

Redécouvrir des oeuvres oubliées...
Le festival d'Ambronay a débuté dans l'abbatiale romane avec l'opéra "Nabucco" de Michelangelo Falvetti, création mondiale du chef argentin Leonardo Garcia Alarcon. L'œuvre, à mi-chemin entre l'oratorio historique et le dramma per musica, a été interprétée en ouverture du festival par la Cappella Mediterranea et le Chœur de Chambre de Namur. Cette nouvelle création, un dialogue à 6 voix composé en 1683, s'inscrit dans un cycle de redécouverte de ce compositeur sicilien oublié. Lors d'une précédente édition du festival, c'est un oratorio de Falvetti, "Il diluvio universale", qui avait été exhumé par Alarcon.

Après une Messe du Couronnement de Mozart sous la baguette samedi de Jérémie Rhorer, Marc Minkowski dirigera dimanche les Ultimes symphonies de Schubert, en ce premier des quatre week-ends de la 33e édition du festival. Dimanche aussi, dans un genre plus décalé, un "concert à la criée" reconstituera, entre musique savante et populaire, pintes de bière et gigue, "l'atmosphère électrique d'une folle soirée au pub The castle tavern, établissement londonien assidûment fréquenté par Henry Purcell", selon les organisateurs. L'ensemble Céladon transportera les amateurs dans une taverne du XVIIe siècle.

Des invités prestigieux 
Le festival accueillera la soprano Patricia Petibon, dans Amour et folie, programme d'hommage aux héroïnes baroques, représenté mercredi 19 et samedi 22 septembre, au monastère royal de Brou puis dans l'abbatiale d'Ambronay. Le 23 septembre, le pianiste Alexandre Tharaud s'y produira à son tour, lors d'une journée de concerts placée sous le signe du "clavier métamorphosé", donnant à entendre l'évolution des timbres et des interprétations liée au passage du clavecin au piano, autour notamment des sonates de Scarlatti.
Enfin, dimanche 5 octobre, lors du dernier week-end du festival sera marqué par une interprétation des Histoires sacrées de Charpentier par Les Arts Florissants, sous la direction de William Christie.

Ouvertures
Le festival propose également des concerts de musique klezmer, celtique ou de jazz en plein air, des ateliers de fado portugais, ainsi que des "mises en oreilles" avec des musicologues et des chefs en amont des concerts.


Agrandir le plan
La cambiale di matrimonio, une production made in Ambronay
En juillet, l'académie baroque européenne d'Ambronay concrétisait une grande aventure artistique qui avait débuté à l'automne avec la première représentation de "La cambiale di matrimonio" de Puccini dans le cadre des Nuits de Fourvière.
Les caméras de France 3 Rhône-Alpes avait filmé la générale sous 5 regards différents.
Voir l'opéra et les interviews des artistes

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.