• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un directeur de l'UCPA Chamonix victime de l'avalanche du Népal

C'est la première victime francaise identifiée aprés l'avalanche qui a coûté la vie à au moins 9 alpinistes,dont 4 francais dans l'Himalaya.Il s'appelle Fabrice Priez .Il était le directeur technique de L'UCPA de Chamonix.

Par Ph.Bette avec l'AFP

Le bilan des Français victimes de l'avalanche dans l'Himalaya s'établit pour l'instant à quatre morts, deux guides de Chamonix et deux clients, et à deux disparus, un guide et son client. "A ce stade, le bilan provisoire fait état de quatre ressortissants français décédés.Deux de nos compatriotes sont toujours recherchés. Trois autres de nos ressortissants ont été transportés hier par hélicoptère dans un hôpital de Katmandou. (...) Ils sont rapatriés dès aujourd'hui vers la France", a déclaré dans un communiqué la ministre chargée des Français de l'étranger, Hélène Conway-Mouret.

Fabrice Priez, 45 ans, guide de haute-montagne et directeur technique de l'UCPA de Chamonix, est l'un des deux guides décédés dans l'avalanche, a déclaré lundi à l'AFP le responsable de l'UCPA, Jean-Philippe Lacoste. "Il a été identifié",a-t-il dit.Il était parti sur son temps libre pour "prêter main forte" à cette expédition avec un autre guide, Ludovic Chaléat, avec lequel il avait fait plusieurs expéditions.

L'avalanche survenue sur le mont Manaslu (8.156 m) a fait au moins neuf morts et sept disparus. Les victimes faisaient partie d'un groupe de 25 à 30 alpinistes en route pour ce sommet réputé peu technique mais dangereux, lorsque leur camp,situé à 6.800 mètres, a été frappé par un mur de neige et de glace dimanche à l'aube.

Sur le même sujet

Championnat de France d'enduro

Les + Lus