Bourgoin-Jallieu (Isère) : Mobilisation pour sauver l'ARIM

L'Association Rencontre Information Médiation va-t-elle survivre ? Suite au retrait de l'Etat, il manque 80.000 euros pour financer ce centre d'accueil des familles en rupture.

Dans ce lieu neutre, parents et enfants peuvent se retrouver.
Dans ce lieu neutre, parents et enfants peuvent se retrouver.

Rencontrer son enfant en dehors du droit de garde, exprimer à un psychologue ses difficultés de couple ou de parent...

Chaque année, environ 180 familles fréquentent l'ARIM, association basée 5 rue des Charmettes à Bourgoin-Jallieu.
Le point rencontre est ouvert les mercredis, samedis et dimanches, de 10h à 18h.
Le service médiation familiale propose aux familles en rupture une aide gratuite et confidentielle dans la recherche de solutions.

Mais aujourd'hui, l'Etat a fait savoir qu'il ne renouvellerait pas sa subvention. Il manquera donc 80.000 euros pour boucler le budget de fin d'année. L'association redoute de devoir fermer son lieu d'accueil.
L'ARIM cherche donc à alerter l'opinion publique : une pétition circule et une grande journée de mobilisation est prévue pour ce lundi 1er octobre.

durée de la vidéo: 01 min 52
Avenir sombre pour l'ARIM




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société vie associative économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter