• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gérard Ducray démissionne du conseil municipal de Villefranche dans un souci d'apaisement

Gérard Ducray a démissionné du conseil municipal de Villefranche sur Saône dans un souci d'apaisement.L'ancien député et secrétaire d'Etat avait obtenu du conseil constitutionnel l'abrogation de la loi sur le harcélement sexuel.

Par Philippe Bette

L'ancien secrétaire d'Etat Gérard Ducray, qui avait provoqué l'abrogation en mai de la loi sur le harcèlement sexuel, faisant ainsi annuler sa condamnation pour de tels faits, a démissionné du conseil municipal de Villefranche-sur-Saône.
Un rassemblement de protestation contre la présence de ce conseiller UMP était prévu lundi lors de la prochaine séance du conseil municipal où il était revenu siéger.
"Je présente ma démission pour ne pas gêner mes collègues du conseil municipal et également pour donner satisfaction à ma famille", a expliqué M. Ducray dans un courrier transmis à la presse. Il avait été condamné en appel en 2011, pour harcèlement sexuel sur des employées municipales, à trois mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende, mais a été blanchi depuis.
En cassation, il avait en effet saisi le Conseil constitutionnel d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), entraînant l'abrogation immédiate en mai de la loi sur le harcèlement sexuel, dont la formulation a été jugée trop floue, et l'annulation de sa condamnation.
Son retour au conseil municipal de Villefranche-sur-Saône (Rhône) en juin, pour une unique séance, avait soulevé des protestations locales. Dans un communiqué, la conseillère PCF Danielle Lebail, à la tête de la fronde contre la présence de M. Ducray, a estimé que "le conseil municipal pourra enfin siéger dans la sérénité".

Sur le même sujet

Grands travaux entre St Etienne et Le Puy-en-Velay

Les + Lus