• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La chanteuse ZAZ au sommet du Mont-Blanc

La chanteuse se prépare à une ascension du Mont Blanc pour donner un concert à 4810 m lundi 1er octobre. / © Mammut
La chanteuse se prépare à une ascension du Mont Blanc pour donner un concert à 4810 m lundi 1er octobre. / © Mammut

ZAZ est arrivée au sommet du Mont-Blanc ce lundi 1er octobre, peu avant 11H. La chanteuse dormira au refuge de Tête-Rousse en redescendant. Dans un contexte de surfréquentation, les célébrités ne sont pas toujours bien vues à 4.810 m.

Par Emmanuel Thiery

ZAZ, de son vrai nom Isabelle Geffroy, a sorti son premier album en 2010. Son tube « Je veux », l'a fait connaître non seulement en France mais aussi en Allemagne et en Europe de l'est. Accompagnée de son orchestre "Nouvelle chanson", elle s'est lancé dans le projet de gravir le toit de l'Europe pour chanter tout là-haut, trois de ses chansons les plus connues.
"Je veux" la chanson de Zaz qui l'a fait connaître
L'annonce de la venue de la chanteuse et de ses musiciens sur le Mont-Blanc a déjà créé une petite polémique, relayée par le Dauphiné Libérée. En effet, malgré les efforts déployés par les musiciens pour "changer radicalement de vie" en arrêtant alcool et tabac, comme le précise un communiqué, le projet suscite un léger scepticisme dans la vallée. Car depuis le 25 septembre les refuges sont passés en mode hivernal. Ce qui signifie que seuls certains dortoirs non gardés sont ouverts, donc ni cuisine ni ravitaillement en cours de route.

Zaz en préparation pour l'ascension du Mont-Blanc

Avec la présence d'un guide prestigieux comme chef d'expédition, le Suisse Dani Arnold, détenteur du record de vitesse d'ascension de la face nord de l'Eiger en 2h28, l'équipe s'est préparé lors de cinq stages d'une semaine dans les Alpes. Zaz s'entraine même à chanter en état d'hypoglycémie pour anticiper le manque d'oxygène !

Un opération marketting

Par ailleurs, derrière cette opération se cache en fait un coup marketting. La marque d'équipement de montagne Mammut a voulu créer l'évènement pour fêter ses 150 ans. Ses représentants avaient d'abord envisagé une "ascension commerciale" au mois de juillet mais l'avalanche meurtrière du Mont Maudit a conduit reporter ces réjouissances. 

Alors que les dépouilles des deux guides, morts au Népal dimanche dernier doivent être rapatriées dans les jours à venir, l'ambiance n'est pas à la fête à Chamonix.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus