[Sommet de l'élevage 2012] Le cheval de trait, solution d'avenir pour le paysan ?

Le cheval de trait connait un regain d'intérêt depuis quelques années, jusque sur nos terres agricoles françaises. Son usage est prôné au Sommet de l'Elevage.

A force de galoper vers le progrès, on a fini par oublier quelques fondamentaux. On revient au tramway dans les villes après l'avoir totalement abondonné, on a opté pour l'intensif quitte à mettre parfois en péril un certain savoir faire aujourd'hui revalorisé, ou encore, on l'a vu au Sommet de l'Elevage, on a bien failli dire adieu au chien de berger.  Il est une autre espèce qu'on a presque oublié dans l'agriculture française : le cheval de trait.

Ils s'appellent Ardennais, Auxois, Boulonnais, Breton, Cob Normand, Mulassier Poitevin, Percheron, Trait Comtois et Trait du Nord... Les chevaux de trait évoquent au premier abord un passé lointain, celui du travail laborieux dans les champs. pourtant ils ont eu les honneurs du ring, ici, au Sommet. Et pour cause. Un temps promis à la boucherie pour les races les plus lourdes, ils font depuis 30 ans l'objet d'une attention toute particulière. France Trait est un regroupement d'association défendant l'usage et la préservation des chevaux français. Il suit de prêt l'évolution des outils hippomobiles, et cherche de nouveaux usages. Sophie Bougel, ingénieur agronome, connaît comme sa poche les différents chevaux de trait français, et leur utilité ainsi que leur évolution dans les régions :



Et ce n'est pas du passé, martèle-t-elle. Dans le monde, sur un milliard de paysans, beaucoup n'ont que la seule force de leurs bras. Le cheval de trait représente donc une marche essentielle avant la mécanisation. En France aussi, mixer l'utilisation des engins motorisés avec les travaux faisables par des chevaux de trait serait un bond en avant, tout à la fois vers une économie raisonnée que vers un comportement plus écologique :



Aujourd'hui, de petites entreprises avancent dans la même direction que France Trait, en imaginant de nouveaux outils adaptés aux chevaux de trait. Ils exportent vers des pays en développement, et recueillent un intérêt grandissant de la part des agriculteurs des régions rurales françaises, dans les petites exploitations, ou sur des fermes à géographie accidentée.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité