[ETG] Le futur stade d'Evian-Thonon-Gaillard discuté à Lyon

Le stade d'Annecy accueille en ce moment les matchs d'Evian-Thonon-Gaillard / © CC by psgmag.net
Le stade d'Annecy accueille en ce moment les matchs d'Evian-Thonon-Gaillard / © CC by psgmag.net

A 18 heures, ce lundi 19 novembre, une réunion doit décider de l'implantation du futur stade de l'ETG FC. Elle se tient au conseil régional de Lyon en présence de nombreux élus.

Par France 3 Alpes

Jean-Jack Queyranne, le président du conseil régional, accueille, Christian Monteil, le président du conseil général de la Haute-Savoie y sera tout comme Franck Riboud, le président d'honneur d'ETG et pas mal d'élus locaux, notamment les 3 maires dont les communes sont encore en lice pour accueillir le grand stade. 

La réunion était initialement prévue à Annecy le 18 octobre mais avait finalement été repoussée dans la dernière ligne doite, on ne sait pas trop pour quelle raison ?

Les 3 projets en lice



Afficher Stade d'ETG, 3 communes en lice sur une carte plus grande

Longtemps donné favorite, la région d'Annecy


Des terrains seraient en effet disponibles à Seynod, près du nouvel échangeur autoroutier. Une infrastructure intéressante et proche de la plus grande ville du département, Annecy, donc du plus grand bassin de population.

Mais Annecy et sa région sont loin, très loin même, du fief historique d'ETG. Et la ville n'a jamais été une cité de football. L'an dernier, le stade municipal, camp de base provisoire d'ETG, accueillait en moyenne 12.500 spectateurs par match. Une belle moyenne. Cette saison, la situation est toute autre. Avec 9.800 spectateurs en moyenne, la chute de fréquentation est vertigineuse. Un peu comme si, au bord du lac, l'effet de mode ETG était passé avec les beaux jours !

Un chiffre inquiétant s'il se confirmait dans la durée. D'abord, parce que les recettes de la billetterie représentent une part non négligeable du budget du club. Ensuite, parce qu'il serait bien difficile de rentabiliser un stade de 20.000 places avec si peu de supporters...En off, loin des caméras, certains responsables d'ETG estiment même qu'à court terme le club verrait sa survie menacée s'il choisissait de s'établir à Annecy.

Deux autres projets : Etrembières et Findrol


D'abord, Etrembières. Dans les environs d'Annemasse, pas très loin de Gaillard (le fief historique d'ETG) Etrembières est assez proche de Genève. Or, ETG n'a jamais caché son envie d'attirer dans ses tribunes un public helvète sensible aux belles affiches du championnat français.

Problème, un stade à Etrembières aurait beaucoup de mal à exister en dehors du foot. A quelques kilomètres de là se trouve une autre infrastructure de taille comparable et déjà peu exploitée, le stade de la Praille, à Genève justement. Certes, une frontière sépare les deux pelouses. Mais on voit mal comment Etrembières pourrait organiser des concerts ou d'autres évenements avec une telle concurrence.

Des arguments qui pourraient au final conforter le projet le plus surprenant de tous : celui d'implanter le grand stade d'ETG dans le petit village de Findrol. Une toute petite commune située entre Annemasse et Bonneville. Une commune aujourd'hui connue pour sa zone d'activités qui accueille depuis peu le nouvel hôpital de la région d'Annemasse. Là encore, les infrastructures autoroutières sont nombreuses et d'un accès facile. Le club ne serait pas très loin de Genève ou d'Annecy.

Mais surtout, Findrol permettrait d'installer ETG aux portes de la vallée de l'Arve. Au delà de l'aspect géographique, certains au club l'affirment : le public footballistique de la Haute-Savoie se trouve là-bas. Dans cette vallée un peu plus populaire que les autres. Dans cette vallée ou le nombre de clubs amateurs est le plus important du département. De quoi, peut-être, remplir les tribunes... et les tiroirs caisses du club.

Questions : les décideurs oseront-ils construire là-bas ? Trouveront-ils les financements, privés notamment, nécessaires pour implanter un stade dans un endroit aussi surprenant et aussi peu fréquenté ?

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus