Un Auvergnat devient Saint : Jacques Berthieu, né à Polminhac dans le Cantal en 1838, a été canonisé par le pape Benoît XVI

Ce vitrail de l'église de Polminhac témoigne de la béatification de Jacques Berthieu en 1965
Ce vitrail de l'église de Polminhac témoigne de la béatification de Jacques Berthieu en 1965

Le père Berthieu a été missionnaire jésuite pendant plus de vingt ans à Madagascar. Arrêté lors d'une insurrection, il refuse d'abjurer sa foi pour sauver sa vie et meurt fusillé à l'âge de cinquante-huit ans.

Par Valérie Mathieu

Déjà béatifié en 1965 par le pape Paul VI, Jacques Berthieu est déclaré Saint dimanche 21 octobre 2012. Le ministre de l'intérieur Manuel Valls est allé au Vatican représenter la France pour cette occasion.

La vie de Jacques Berthieu
Devenu prêtre en 1864, il passe la première partie de sa vie dans le Cantal puis part pour La Réunion et Madagascar. C'est dans ces contrées lointaines pour l'époque qu'il ménera à bien les actions qui le conduisent aujourd'hui à la canonisation.
La vie de Jacques Berthieu est relatée dans la lettre des Jésuites de France.

Claude Bernard et Kamel Tir ont suivi ses traces à Polminhac et ont rencontré une de ses descendantes

Canonisation du père Jacques Berthieu
Les intervenants sont Edouard Bouyé, directeur des archives départementales du Cantal; Marie-Antoinette Périer, arrière petite-nièce du missionnaire; Soeur Evelyne, religieuse originaire de Madagascar



Sur le même sujet

Les + Lus