Cet article date de plus de 8 ans

Loup : tirs de défense autorisés pour un éleveur ardéchois

Mesure exceptionnelle pour un éleveur : le préfet de l'Ardèche a autorisé le recours aux tirs de défense contre le loup en cas d'attaque de troupeau.

© France 3 RA
Jusqu’à présent, seuls les "tirs d’effarouchement" étaient permis. Cette autorisation préfectorale fait suite à la multiplication des attaques attribuées au prédateur dans la montagne ardéchoise, notamment dans le secteur de Saint-Etienne-de-Ludgarès et de Cellier-du-Luc. 

Le reportage de B.Bourgeot & N.Ferro



La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, a annoncé fin juillet l'ouverture d'un processus de concertation dans la perspective d'un nouveau plan national d'action sur le loup, qui succédera en 2013 au plan actuel, couvrant la période de 2008 à 2012.

Le loup est une espèce protégée
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup environnement polémique écologie