Aix-les-Bains (Savoie), la Licra porte plainte contre les tracts antisémites

Depuis quelques jours, un texte aux propos délirants, mais d'une virulence extrême, est distribué à Aix-les-Bains par une organisation qui se déclare "100 % anti Juifs". La Licra annonce qu'elle porte plainte pour provocation à la haine.

Par Emmanuel Thiery

Un appel à "chasser les Juifs qui pullulent à la télévision, à la radio et au cinéma", tenus pour "les premiers responsables de la décadence du peuple blanc et de l'invasion des sous-races". Le texte déroule toute une série d'affirmations racistes sur une feuille de papier format A4 et dactylographiée. Les Aixois qui ont reçu le document dans leur boîte aux lettres ont été nombreux à être choqués par la violence du message. Plusieurs plaintes ont d'ailleurs été déposées au commissariat.
Un tract antisémite circule à Aix-les-Bains
Depuis le début de la semaine, un tract antisémite alimente les discussions dans les rues d'Aix-les-Bains. Ce
Difficile de savoir s'il s'agit de l'acte d'un individu ou d'un groupe de personnes. Le tract se réclame de "l'église du Wotan", un courant néonazi qui s'inspire de la mythologie nordique. "Ici à Aix-les-Bains nous allons créer une structure pour les résistants racialistes wotanisters de France", annonce le texte. La police prend évidemment très au sérieux cette affaire dans la mesure où une communauté juive importante réside sur la commune d'Aix-les-Bains. 

Aix, une importante communauté juive depuis 1945


Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Aix-les-Bains est devenu un centre juif orthodoxe réputé à travers le monde, principalement grâce aux enseignements dispensés par son école talmudique, située sur la commune de Tresserve.
La communauté juive aixoise est aujourd'hui composée d'environ 150 foyers, soit 1.000 personnes, comme le rappelait récemment L'Esssor Savoyard dans un dossier sur la communauté.

Sur le même sujet

Les + Lus