Cet article date de plus de 8 ans

Selon l'Insee, la population d'Auvergne pourrait croître de 8 % d'ici 2040

Dans sa lettre mensuelle, l'Insee publie les résultats d'une étude prospective sur la démographie en Auvergne. Si les tendances actuelles se maintiennent, la population régionale pourrait augmenter de l'ordre de 8 % dans les 30 ans à venir.
L'Insee prévoit une augmentation sensible de la population en Auvergne d'ici 2040 si les courbes actuelles sont maintenues
L'Insee prévoit une augmentation sensible de la population en Auvergne d'ici 2040 si les courbes actuelles sont maintenues
Depuis 2000, l’Auvergne a retrouvé une croissance démographique. Si les tendances
récentes se prolongeaient, la population régionale pourrait croître de 8 % entre 2007 et
2040.
Selon leur degré d’attractivité et l’intensité de l’étalement urbain, tous les territoires
ne suivront pas la même trajectoire démographique.
À l’horizon 2040, deux pays (Jeune Loire et ses rivières ainsi que Issoire-Val d’Allier
Sud) seraient assurés d’une forte croissance, explique le rapport. Et ce quels que soient les scenarios prospectifs retenus.
Le dynamisme démographique des territoires du Grand Clermont, Combrailles/Grand Sancy, Vallée de la Dore et Vichy-Auvergne serait lié au développement de la capitale régionale et de sa périurbanisation.
De leur côté, les pays altiligériens du Velay et de Lafayette bénéficieraient d’une croissance proche de la moyenne régionale.
Quant à celui d’Aurillac, il connaîtrait une faible augmentation selon le scénario
« central ».
Enfin, les Pays En Sologne et le Bocage Bourbonnais, Nord Cantal/Saint Flour et
vallée de Montluçon et du Cher devraient, quant à eux, voir leur nombre d’habitants
diminuer en raison de leur attractivité plus faible et du vieillissement prononcé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire