Ardèche: la lycéenne victime d'une méningite est sortie de réanimation

© France 3 Rhône Allpes
© France 3 Rhône Allpes

La jeune lycéenne d’Annonay scolarisée à l’établissement Saint-Denis à Annonay est sortie du service de réanimation de l’hôpital de Lyon mardi dernier, le 30 octobre.

Par Isabelle Gonzalez

Une très bonne nouvelle !
La lycéenne avait été en effet hospitalisée dans un état grave jeudi dernier (25 octobre) pour une infection invasive à méningocoque de groupe B (méningite). L'Agence régionale de santé (ARS) avait alors rapidement mis en place des mesures de prévention.
Il s’agissait du troisième cas survenant en onze jours d’intervalle chez des lycéens d’Annonay depuis le 14 octobre. Rappelons, par ailleurs, que deux cas étaient survenus chez des lycéens du même établissement, le lycée Saint-Denis, dans deux classes de terminale différentes, et un autre au lycée Boissy-d’Anglas.
L’ARS, en lien avec la cellule nationale d’aide à la décision, avait alors proposé un traitement préventif. D’abord chez les proches de la jeune lycéenne. Puis, le lendemain vendredi 26 octobre, 250 élèves du lycée Saint-Denis avaient reçu un traitement préventif (antibiotique).

Un énorme soulagement
Étaient concernés les élèves qui avaient été en cours avec la jeune lycéenne mais aussi ceux qui avaient participé à un bal de promotion quelques jours auparavant, bal identifié comme plausible « situation à risques » par l’ARS et les autres experts.
Sur les trois cas de méningite déclarés, les deux premiers lycéens sont guéris. Pour la jeune lycéenne de 17 ans encore hospitalisée, ses jours ne sont plus en danger. C’est donc un énorme soulagement bien évidemment pour les familles mais aussi pour beaucoup d’élus, habitants, parents d’élèves et lycéens inquiets pour leur camarade.

Sur le même sujet

Les + Lus