En Pays de Tronçais, tickets à gratter et journaux se font rares, commerces menacés

Trop éloigné des grands axes, Le relais de la forêt, un des deux commerces de la de Valigny dans l'Allier en pays de Tronçais n'est plus approvisionné en revues. Bientôt, jeux de tirage ou de grattage disparaîtront des présentoirs.

Plus de magazines dans les présentoirs du Relais de la Forêt en pays de Tronçais dans l'Allier
Plus de magazines dans les présentoirs du Relais de la Forêt en pays de Tronçais dans l'Allier
En Pays de Tronçais, on est visiblement pas assez nombreux pour lire le journal ou pour s'adonner à sa passion des jeux de grattage. A Valigny dans l'Allier, le commerce de Josette Antoine, Le relais de la Forêt, l'un des deux derniers commerces du village, n'est plus approvisionné en journaux par son fournisseur de revues et, à partir du 1er décembre, les jeux de grattage et de tirage disparaîtront aussi des présentoirs. Argument de la Française des jeux: pas assez rentable. Seulement voilà, journaux et jeux, c'est le petit plus qui attire les clients et qui permet au petit commerce de Josette de survivre dans une commune de 391 habitants. Lieu de vie et lieu de rencontre, le relais de la forêt résistait tant bien que mal à la desertification des commerces à Valigny car ils étaient 5 il y a moins de 10 ans. 
Bien sûr, l'absence de journaux et et de jeux vont entraîner une baisse importante du chiffre d'affaire, une baisse qui risque fort de condamner ce bar restaurant. Une perte qui, de l'avis des élus et de la population pourrait avoir des conséquences sur la vie communale. Selon le maire de Valigny, Le relais de la Forêt, "un hotel restaurant de ce type-là, avec tout ce qu'il propose, c'est quasiment du service public" et il estime que sa perte qui s'ajoute à toutes les pertes de commerces de ces dernières années, c'est dramatique pour la commune. Le département de l'Allier a mis en place un fonds de soutien au commerce rural. Mais face aux fournisseurs et grossistes qui rechignent parfois à livrer dans des communes trop éloignés des grandes voies de circulation, élus et petits commerçants semblent bien démunis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter