Pour l'ancien ministre UMP Alain Marleix, " l'autoproclamation " de J.F.Copé est "trés choquante"

Dans le Cantal, François Fillon est arrivé en tête chez les militants UMP avec 56 % des voix. Mais pour le député du Cantal, le filloniste Alain Marleix, l'imbroglio national est un "spectacle peu édifiant."


Invité de RadioTotem* lundi matin, Alain Marleix n'a pas mâché ses mots. "L'autoproclamation du résultat est trés choquante". Pour lui, seule la Commission de Contrôle des Opérations Electorales est habilitée à le faire.

"Le résultat, ajoute t- il, c'est que François Fillon est arrivé premier. C'est trés serré, mais il y a un vainqueur.(...) En 1875 , la République a été proclamée avec une une voix d'avance, et la démocratie est encore là."

Interrogé sur la crédibilité du principal parti d'oppposition, Alain Marleix concède que l'image du mouvement est "entamée".


*  Le site propose l'interview d'Alain Marleix, aprés la chanson "Le vent nous portera" de Noir Désir