Insécurité : service réduit pour le tramway de Clermont-Ferrand

Les caillassages à répétition du tramway à Clermont ont poussé la T2C à modifier son service de nuit, dans certains quartiers. Le tramway ne circulera plus, à partir de 20 heures. Il est remplacé par des bus de substitution. 

La mesure est temporaire, mais forte. Samedi 17/11, après un nouveau de jet de pierre, les conducteurs, apparemment excédés, ont décidé de faire valoir leur droit de retrait. Un problème d'insécurité que reconnaît la direction de T2C. Elle vient d'instaurer une sorte de "couvre-feu" pour le tramway. Dans un communiqué, elle indique que "les incivilités sont croissantes", et les "conditions de sécurité se dégradent". Ainsi, en 2012, près de 400 faits ont déjà été recensés, contre un par jour en moyenne en 2011, et un tous les trois jours en 2006. 
"Sur les seuls mois de septembre et octobre, des jets de projectiles se sont produits deux à trois fois par semaine sur de mêmes secteurs de la ligne", ajoute l'exploitant. Et la situation est devenue "localement intenable". Deux secteurs sont concernés : Saint-Jacques-Dolet et les Hauts de Chanturgue-Champratel.

C'est pourquoi la T2C a décidé de modifier son service nocturne, à partir du lundi 19/11.
La ligne A du tramway ne circulera plus qu'entre Les Pistes et la Maison de la Culture, des bus de substitution étant mis en place au-delà, mais ils emprunteront un autre itinéraire. 
Une mesure provisoire, en attendant de trouver une solution pérenne à cette recrudescence des faits de violence contre les transports en commun clermontois. Une réunion est prévue le 26/11, avec le préfet, pour évoquer ce problème.

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité