Le rut du chamois dans le massif des Bauges

Moins connu que le brâme du cerf, plus difficile à observer, le rut du chamois se perpétue dans des conditions difficiles en altitude. Nous avons pu le filmer dans la Réserve des Bauges. Un document rare sur l'intimité du roi des cimes.


Un document rare sur les moeurs intimes d'une espèce encore méconnue


Grâce à l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, nous avons pu pénétrer dans la Réserve Nationale de Chasse des Bauges, l'une des plus anciennes de France. Jean-Michel Jullien, technicien de l'environnement à l'ONCFS, spécialiste de l'espèce, nous a guidés dans ce territoire d'étude de renommée internationale  Certains secteurs y sont interdits au public pour préserver la quiétude des chamois. Découvrez dans ce reportage la tâche difficile du mâle. Il n'a qu'un mois devant lui pour parvenir à reproduire l'espèce. Enfer de la volupté !


Le film du rut en 4 séquences commentées par Jean-Michel Jullien


La poursuite. Pendant le rut, le mâle, appelé "bouc", surveille de près son "harem", la "chevrée". Cette chevrée est constituée de plusieurs femelles, ou "chèvres", suivies chacune par son chevreau né au printemps. Quand une chèvre tente de s'éloigner de la chevrée, le bouc l' y ramène aussitôt, à la manière du chien de berger. Il garde ainsi près de lui des femelles qu'il doit à tout prix féconder avant l'hiver pour que l'espèce se perpétue. 


Le marquage. Pour éloigner les concurrents, et pour se faire remarquer auprès des femelles, le mâle dominant marque son territoire. Il frotte notamment sa tête contre des arbustes. A l'aide de glandes placées derrière les cornes, il y dépose du musc très odorant.


La concurrence. Des mâles dits "satellites" ou périphériques" se déplacent d'une chevrée à l'autre, à la recherche de femelles. Ils menacent directement les mâles dominants qui se sont approprié une chevrée. 


Le son du rut. Rien à voir avec le "brâme" du cerf ! Le chamois mâle se contente de "chevroter". Un son plutôt discret, tendez l'oreille !



Le rut du chamois reste un mystère


Monogame, polygame, fidèle, gentleman, ou violent ? Le comportement du chamois est encore largement méconnu. Dans la Réserve des Bauges, le photographe Marc Cornillon a même pu observer une "tentative de viol en réunion". Plusieurs mâles  s'associent pour tenter de forcer une femelle. Un comportement rarissime et à ce jour inexpliqué.


Pour en savoir plus, un livre de référence, "Le chamois", aux éditions Biotope. Ecrit par Jean-Michel Jullien, avec les photos de Marc Cornillon. Le résultat précieux de 25 années de suivi de l'espèce sur le terrain, dans cette Réserve des Bauges unique en son genre.




L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité