La situation financière du Centre Léon Bérard (Lyon) se dégrade

La situation économique des centres hospitaliers privés de lutte contre le cancer "se dégrade progressivement" en raison d'une baisse des subventions pour les activités innovantes, a indiqué le président d'Unicancer.


Unicancer regroupe 18 centres anti-cancer. Le déficit budgétaire cumulé de ces centres qui avait été de 5 millions d'euros en 2011, devrait être au moins du double en 2012, a indiqué le Pr Josy Reiffers qui s'exprimait le 20 novembre lors de la présentation du plan stratégique 2012-2015 d'Unicancer. Les déficits sont "essentiellement concentrés sur les centres qui ont le plus d'activités innovantes". Parmi les plus touchés : l'Institut Gustave Roussy (IGR) et l'Institut Curie à Paris, le Centre Léon Bérard à Lyon, l'Institut Paoli Calmettes à Marseille et l'Institut Bergonié à Bordeaux. 

A Lyon, le centre Léon Bérard ne parvient plus à équilibrer ses comptes depuis 2011. Cette année le déficit devrait atteindre deux millions d'euros. 



L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité