• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un Espoir du Stade Aurillacois dans le collimateur de l'AFLD

Selon le journal Midi Olympique paru vendredi, trois joueurs du championnat de France espoirs de rugby auraient été contrôlés positif par l'Agence Française de Lutte contre le Dopage dont un appartenant au Stade Aurillacois. 

Par Stéphane Moccozet

Deux joueurs du FC Auch-Gers et un du Stade Aurillacois, évoluant dans le championnat de France espoirs de rugby, devront s'expliquer sur la "présence de produits stimulants dans l'échantillon A" le 27 novembre prochain devant la commission de discipline de première instance de la FFR. C'est le journal Midi Olympique qui révèle cette information dans son édition datée du 23 novembre.
"Trois dossiers ont été ouverts après communication par l'AFLD d'échantillons positifs chez trois joueurs" explique MiDol, et les clubs concernés ont été informés par lettre officielle "comme le veut la procédure".
Les trois joueurs concernés, dont l'identité n'a pas été révélée, peuvent demander une contre-expertise. En fonction du produit stimulant incriminé, la sanction peut aller d'un simple avertissement à 6 ans de suspension, selon le barème de l'Agence Mondiale Antidopage.

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus