Nouvel exploit pour le haut-savoyard Charles Hedrich, un aller-retour à la rame sur l'Atlantique

Un haut-savoyard a parcouru 11.000 km à la rame en solitaire. Charles Hedrich accompli ainsi une première mondiale. L'aventurier de 54 ans vient d'arriver en Martinique.

Cocorico, il est français, il est même haut-savoyard. Originaire de Saint-Gervais, Charles Hedrich vient de réussir une première mondiale, il a effectué un aller-retour à la rame non-stop sur l'Atlantique, en solitaire.

Il a touché terre samedi 1er décembre, aux Anses d'Arlet en Martinique et il n'hésite pas à souligner que l'arrivée est le meilleur moment de l'aventure.

145 jours


Agé de 54 ans, le rameur en pleine forme, arbore une longue barbe blanche, après 145 jours et 21 heures de navigation pour réaliser une boucle de 11.000 km.

L'aventurier était attendu plus tôt dans la journée et sur une autre plage, celle des Salines, mais il a été confronté à de forts courants et des vents contraires.

C'est à une heure et demi du matin, heure locale, sous une pleine lune qu'il a accosté. Impatients, ses deux fils sont partis à sa rencontre à la nage.

Au cours de son périple, le rameur a croisé des requins, des baleines, des dauphins mais aussi des déchets. Son embarcation de 7 mètres sur 2, pèse 350 kg,

Fin septembre, il a d'abord atteint les Canaries, non sans difficulté puisque l'ouragan Nadine sévissait sur les Açores, puis il a mis le cap sur les Antilles.

Charles Hedrich avait déjà traversé l'Atlantique à l'aviron en janvier 2007 entre Dakar au Sénégal et l'embouchure de l'Amazone au Brésil. Un exploit effectué en 36 jours et 6 heures.



L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité