Y aura-t-il toujours de la neige à Noël ?

Le massif du Sancy, dans le Puy-de-Dôme, vu depuis le département de la Corrèze. / © Stéphane Moccozet
Le massif du Sancy, dans le Puy-de-Dôme, vu depuis le département de la Corrèze. / © Stéphane Moccozet

Quel avenir pour les stations de sports d'hiver de moyenne montagne face au réchauffement climatique? France 3 Auvergne pose la question alors l'enneigement ne cesse de diminuer. Eléments de réponse dans La Voix est Libre, samedi 15 décembre à 11h30.

Par France 3 Auvergne

Selon les données satellite, l’enneigement aurait diminué de 10% dans l’hémisphère nord au cours des 50 dernières années. La durée d’enneigement au-dessus de 50 cm aurait, elle, diminué d’un mois et demi.
Certes les périodes d’observation sont trop courtes pour en tirer des prévisions définitives. Mais les perspectives à venir ne sont pas optimistes notamment pour les stations de moyenne montagne.

D’ici à 2050, les prévisions les plus pessimistes, qui ne font que prolonger la tendance actuelle, font état d’une diminution de l’enneigement de 60%. A 1500 mètres d’altitude, il suffit d’un réchauffement moyen de 2° pour que la saison d’enneigement soit réduite d’environ un mois.
Pour l’ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique), les stations situées au-dessous de 1500 mètres d’altitude "risquent de passer au-dessous du seuil critique pour pouvoir ouvrir".

Les stations auvergnates ne devraient pas passer entre les "rares" flocons. Déjà elles le reconnaissent, certaines années sans les canons à neige (et à quel prix ?) les stations ne pourraient pas ouvrir.
Le réchauffement climatique pourrait devenir un véritable enjeu pour les collectivités territoriales de montagne.
Ces stations se préparent-elles déjà aux conséquences du réchauffement ? Y pensent-elles seulement ?
Ce sera le thème la "la Voix est libre" du samedi 15 décembre.

Depuis Super Besse, des responsables techniques, politiques et touristiques nous diront comment se prépare l’avenir des stations d’hiver auvergnates et comment s’applique la charte de développement durable de ces stations signée en 2007.
Reportages à l’appui nous ferons le point sur le coût de la neige artificielle, la pertinence ou non d’investir dans des canons à neige, l’impact de l’immobilier sur les paysages de ces stations et nous reviendrons sur l’échec du Chambon des Neiges, station fermée il y a 10 ans et "démontée" en 2008.

La voix est libre, sur France 3 Auvergne, samedi 15 décembre à 11h30.

Sur le même sujet

Les + Lus