• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quarante bougies pour le CREPS de Vichy

Quarante ans après son inauguration, le CREPS Vichy Auvergne est toujours là. A deux pas de l'hippodrome de Vichy Bellerive, il continue à former et développer des spécialistes sportifs.
Quarante ans après son inauguration, le CREPS Vichy Auvergne est toujours là. A deux pas de l'hippodrome de Vichy Bellerive, il continue à former et développer des spécialistes sportifs.

40 ans après son inauguration, la superbe architecture est toujours là. Au même endroit, à deux pas de l'hippodrome de Vichy-Bellerive, où elle continue à former et développer des spécialistes sportifs.

Par Evelyne Rimbert

Le CREPS Vichy Auvergne (Centre de Ressource d'Expertise et de Performance Sportive) a bien failli fermer ses portes en 2009. Pas assez rentable aux yeux de l'Etat. Mais pour la cité thermale, pas question de laisser disparaître l'un de ses fleurons. Les Vichyssois sont très attachés à leur CREPS et ils l'ont fait savoir. Ils n'ont pas hésité à se mobiliser, aux côtés des salariés et des élus locaux. Et ils ont réussi à conserver leur structure connue bien au-delà des frontières du Bourbonnais.
Comme tous les CREPS de France, celui de Vichy a été créé au départ pour former les futurs professeurs d' Education Physique et Sportive. Il accueille également différents pôles espoirs (aviron, basket, foot, tennis de table). Un centre de formation pour les plus jeunes, donc, mais aussi, et on ne le sait pas toujours, centre de formation pour les professionnels du sport (coachs, entraîneurs, futurs gérants de structures sportives...).
Autre particularité du CREPS Vichy Auvergne : il est l'un des seuls en France à ne pas être installé dans sa capitale régionale. 

DMCloud:21881
Les 40 ans du CREPS de Vichy
A partir de cette semaine, le CREPS Vichy Auvergne célèbre ses 40 ans. 40 ans de formation au service des plus jeunes et des professionnels du sport. Reportage : Christophe Jouvante et Laurent Pastural. Intervenants : Julien RONGIER (stagiaire brevet professionnel d'activité gymnique forme et force), Jean Michel GUERRE (Président Vichy Val d'Allier), Catherine RONCIER (Directrice CREPS Vichy Auvergne), Sébastien MAITRE (Coordonnateur Pôle Préparation récupération évaluation).

 

Sur le même sujet

Handball : le HBCAM 63 toujours dans la course pour la deuxième division

Les + Lus