Elle arrive en Rhône-Alpes... la grippe !

Si vous n'êtes pas déjà vacciné, il est encore temps de le faire ces prochains jours. 

Mal à la tête ? Courbatures ? Quelques frissons, de la fièvre peut-être ? Tels sont les symptômes de la grippe, qui fait son "come-back" chaque année. En Rhône-Alpes, elle arrive doucement. Mais sûrement. 

En France, elle a franchi le seuil épidémique. D'après l'Institut de veille sanitaire, les 204 cas recensés sur 100.000 habitants permettent de déclarer officiellement l'arrivée de l'épidémie. Avec deux mois d'avance par rapport à l'année dernière. 



Sur le graphique du Centre de Biologie de Lyon, une courbe noire représente les prélèvements transmis par les médecins du GROG (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe). 

La courbe verte est celle des syndromes dits grippaux en forte baisse ces jours ci, tandis que les histogrammes colorés du bas montrent l'augmentation des cas de grippe A et B (la première est un peu plus sévère). Ces cas augmenteront encore jusqu'à ne laisser aucune place aux autres virus.

Elle arrive doucement, mais sûrement. La grippe n'a pas atteint son pic épidémique, comme c'est le cas dans le reste du pays, mais les souches A et B progressent en Rhône-Alpes.


Il est encore temps de se faire vacciner : 

"Si vous n'êtes pas encore vaccinés, vous pouvez encore le faire, mais il faut le faire maintenant, sinon ce sera trop tard", recommande Martine Vallete, co-directrice du Centre National de recherche sur la grippe, à Bron (Rhône). 

Cette recommandation vaut pour les femmes enceintes, pour les personnes âgées, pour celles souffrant de maladies cardiaques ou respiratoires comme les asthmatiques, mais aussi pour tous celles et tous ceux qui travaillent à leur contact. Le personnel des maisons de retraite et des milieux scolaires sont particulièrement invités à se faire vacciner.