A Cébazat, le pétrole continue de couler à flots et de pomper l'argent de la commune

Publié le Mis à jour le
Écrit par Evelyne Rimbert
230 mètres cubes de pétrole ont déjà rempli le deuxième bassin de protection mis en place sur le chantier. De l'or noir de mauvaise qualité qu'il faut arriver à pomper. http://auvergne.france3.fr/2013/01/08/cebazat-le-petrole-continue-de-couler-flot-et-de-pomper-l-argent-de-la-commune-176955.html
230 mètres cubes de pétrole ont déjà rempli le deuxième bassin de protection mis en place sur le chantier. De l'or noir de mauvaise qualité qu'il faut arriver à pomper. http://auvergne.france3.fr/2013/01/08/cebazat-le-petrole-continue-de-couler-flot-et-de-pomper-l-argent-de-la-commune-176955.html

Depuis le 29 octobre dernier, le pétrole coule à flots à Cébazat. Un liquide visqueux de mauvaise qualité qu'il faut arriver à pomper. Sans trop piocher dans les caisses de la commune.

C'est suite à un incident que le pétrole a jailli le 29 octobre dernier sur un chantier de Cébazat. 
Un coup de pelleteuse malheureux a endommagé une tête de puits d'où le pétrole est sorti. Depuis, il continue de s'écouler à raison de 4 à 5 mètres cubes par jour. 
Soit 230 mètres cubes d'or noir, mais de mauvaise qualité, qu'il va falloir pomper.

Un derrick à Cébazat 

Le pompage devrait commencer la semaine prochaine, si la météo le permet. Mais il faudra ensuite attendre la visite des spécialistes du forage pour arriver à reboucher définitivement ce puits de 1 600 mètres de profondeur. 

Une solution provisoire avant la définitive qui pourrait se traduire par l'arrivée d'un derrick à Cébazat.  
Seule certitude : pour l'heure, cet or noir a surtout coûté de l'argent à l'Ophis de Cébazat. Près de 140 000 euros ont déjà été nécessaires, juste pour gérer la fuite.

durée de la vidéo: 01 min 39
Le pétrole continue à couler à flots à Cébazat


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.