A Vichy, un garage social aide les chômeurs à reprendre contact avec le monde du travail

Publié le Mis à jour le

Les salariés sont en réinsertion, les clients touchent les minima sociaux. Tous bénéficient de cette initiative.

Le goût du travail
Un garage social plus une auto-école solidaire, une action destinée à un public ciblé dans laquelle activité rime avec solidarité.
Les salariés retrouvent le goût du travail en réparant les voitures de clients eux aussi en difficulté, car tout le monde ne peut pas aller au garage social, seules peuvent en bénéficier les personnes qui n'ont pas l'argent pour entretenir leur véhicule.
L'auto-école solidaire est en place depuis deux mois. Pour une somme forfaitaire, un moniteur assermenté donne aux clients retenus le nombre de cours nécessaire pour passer leur permis dans de bonnes conditions.