La municipalité de Pessat-Villeneuve (63) s'offre un château pour 1,9 million d'euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Evelyne Rimbert
Le château de Pessat-Villeneuve (63) était en vente depuis plus d'un an. La municipalité l'a racheté, il y a un mois, pour la coquette somme de 1 million 900 000 euros.
Le château de Pessat-Villeneuve (63) était en vente depuis plus d'un an. La municipalité l'a racheté, il y a un mois, pour la coquette somme de 1 million 900 000 euros.

La municipalité de Pessat-Villeneuve, près de Riom, s'est offert un cadeau royal pour la fin de l'année 2012. Elle vient d'acheter le château du village pour la coquette somme de 1 million 900 000 euros.

Mis en vente il y a plus d'un an par son propriétaire, le comité d'entreprise d'Air France, le château de Pessat-Villeneuve servait jusqu'alors à accueillir des colonies de vacances. 
Après son rachat  par la municipalité, il y a un mois, c'est une nouvelle vie qui attend le château situé en plein coeur du village.
Désormais, il va abriter la mairie au rez de chaussée. Un projet de salle des fêtes est envisagé. Le reste du bâtiment sera proposé à la location pour répondre à l'objectif de la municipalité qui est de faire de cet endroit un lieu animé tout au long de l'année.

Un gros investissement pour une commune de 500 habitants

Le bâtiment et le parc ont été achetés pour la coquette somme de 1 million 900 000 euros par une commune qui ne compte que 500 habitants. 
De quoi s'interroger quant au financement de l'opération, et faire craindre aux habitants une répercussion sur les impôts locaux. Pas question de les augmenter, selon le maire de la commune, qui mise sur la location pour des séminaires, mariages, anniversaires, pour arriver à financer un emprunt étalé sur 10 ou 15 ans.

durée de la vidéo: 02 min 27
La municipalité de Pessat-Villeneuve (63) s'offre un château

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.