La grande roue de Clermont-Ferrand, un petit tour et puis s’en va…

La grande roue démontée... et en morceaux / © Photo Stéphane Moccozet
La grande roue démontée... et en morceaux / © Photo Stéphane Moccozet

Le démontage de la grande roue de Clermont-Ferrand marque bel et bien la fin des fêtes de fin d’année.
6 semaines à faire tourner la tête aux clermontois... Partie définitivement aujourd'hui, elle ne reviendra... qu'en fin d'année.

Par Sandry Vicente

Elle avait pris du service le 30 novembre dernier.
Du haut de ses 45 mètres, c’est l’une des plus grandes roues d’Europe.
D’en haut justement, elle a offert, durant 6 semaines, à ses visiteurs, l’un des plus beaux points de vue sur Clermont-Ferrand.
Jusqu’au 6 janvier dernier, elle en a fait tourner des têtes ! Mais quand on demande aux propriétaires de l’engin quelle a été la fréquentation, « ils préfèrent rester discrets sur les chiffres », nous assurant « que la fréquentation a été aussi bonne que l’an passé ».
La grande roue ne connaît donc pas la crise! Elle avait déjà d’assurés les 25 000 billets pris par la ville de Clermont-Ferrand et distribués gratuitement dans les écoles et auprès des Restos du Coeur, du Secours Populaire et du Centre communale d’action sociale (CCAS).
La grande roue a donc tiré sa révérence et a quitté définitivement aujourd’hui ses quartiers clermontois pour prendre la direction de Düsseldorf en Allemagne. Là-bas, elle va subir un check-up complet et se reposer quelques temps avant de reprendre à nouveau la route. Chaque année, elle sillonne pas moins d’une trentaine de villes en Allemagne avant de finir l’année à Clermont-Ferrand.

Sur le même sujet

Les + Lus