• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de la Ligue : Les Stéphanois fiers d'aller en finale

© AFP /Jeff Pachoud
© AFP /Jeff Pachoud

Christophe Galtier se dit fier de son équipe et de son jeu "trés appliqué et dynamique".Tandis que le président du club parle d'une grande émotion à l'idée "d'amener 50 000 verts au Stade de France".  

Par Ph.Bette avec l'AFP

  • Bernard Caiazzo (président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne) : "Amener 50.000 Verts au Stade de France sera une grande émotion. Nous méritons de gagner. Nous irons au Stade de France mais c'est embêtant car trois jours avant nous aurons joué un quart de finale de Coupe de France. J'avais dit à Christophe Galtier que l'ASSE est présent encore dans toutes les compétitions nationales à mi-janvier et à quatre points des places européennes en championnat. C'est une année exceptionnelle. Nous avons été critiqués sur notre mois de décembre. Saint-Etienne est dans un projet pour 2014.Geoffroy-Guichard a été extraordinaire ce soir. Le Stade de France sera extraordinaire pour la finale et quand le Chaudron fera 41.500 place, il sera aussi extraordinaire".
  •   Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne): "Ce soir, je suis fier. Nous avons une équipe d'hommes. Nous sommes tombés sur un bon gardien mais dans l'ensemble nous avons pratiqué un bon football, très appliqué et dynamique avec le souci d'aller vers l'avant. Le match a été préparé de la meilleure manière possible avec des hommes qui ont eu envie d'aller jusqu'au bout. L'objectif était au moins d'aller au Stade de France. Après nous verrons bien ce qui se passera là-bas. Je suis vraiment fier de mes joueurs. J'ai beaucoup d'émotion et j'ai des pensées pour mes proches. J'ai la joie de voir Geoffroy-Guichard ainsi, beaucoup d'amour vis-à-vis du maillot et des joueurs.Tout le monde a le sourire dans une période difficile pour tout le monde. Si nous avons pu donner du bonheur et de la fierté d'être supporteurs de l'AS Saint-Etienne,c'est une bonne chose."
  • Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "C'est cruel mais c'est la coupe. Nous avons touché du doigt la qualification. C'est cruel car cela s'est joué sur un poteau sortant. Le groupe a fait le maximum. Nous avons trop peu pesé offensivement dans l'ensemble même si nous avons été très bons défensivement. Nous avons souffert en seconde période car nous avions joué samedi."
  • Dominique Rocheteau (conseiller de l'AS Saint-Etienne) : "L'erreur de l'histoire (ndlr: pas de trophée à l'ASSE depuis 1981) sera réparée quand nous aurons gagné la finale. C'est le but maintenant. Quand on est joueur, durant le match on se libère.Pas lorsque l'on est dirigeant. La fierté ou l'émotion, ce n'est pas par rapport à moi mais plutôt par rapport au club et surtout de pouvoir emmener le peuple vert au Stade de France".
  • Brandao (attaquant de Saint-Etienne) : "C'était important de se qualifier pour la finale pour tous nos supporteurs qui sont toujours là et pour le club où tout le monde travaille beaucoup. Je suis très content d'être de nouveau dans un club qui se qualifie pour une finale".
    La joie des Verts

     

Sur le même sujet

Ils élèvent des chèvres angora et cachemire à Vernay (Rhône)

Les + Lus