• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le célèbre train l’Orient Express en révision à Clermont Ferrand

Une fois de plus, les ateliers ACC de Clermont-Ferrand assurent la révision des voitures du légendaire train. Six d’entre elles viennent de subir un lifting complet.

Par Sandry Vicente

Trois mois déjà qu'elles sont là ... pour un check-up complet. Une rénovation de grande ampleur qui nécessite beaucoup de minutie. Des roues aux cuisines, de la moquette au plafond, tout ou presque a été revu pour redonner à ce matériel des années 30 sa splendeur passée. "Il y a deux phases principales dans la révision de ces voitures là", indique le directeur technique du train Venice Simplon-Orient-Express, Jean-Marie Moreau. "Une phase du fer et une une phase du bois. La phase du fer, c'est la partie mécanique qu'il va falloir réviser, la partie métallique également, ainsi que la partie sécuritaire des voitures. Pour la phase bois, c'est la décoration d'intérieur, rénovation des marqueteries, laques de Chine, toutes les boiseries intérieures qui représentent près de 3000 pièces de bois."

60 intervenants, 30 corps de métier, entre 6 et 7 000 heures de travail au total. Les moyens déployés pour rénover les voitures de l’Orient-Express sont importants. L'ébénisterie d’ailleurs a bénéficié d'un soin particulier. C’est une entreprise issoirienne qui a eu le privilège de restaurer les laques de Chine et les marqueteries des rames. "Cette année, on a eu des travaux assez exceptionnels en terme de marqueterie réalisée. Il s'agissait en fait de reproduire les décors originaux de ces voitures. C'est exceptionnel par la technique et la technicité de ces marqueteries, exceptionnel parce qu'il fallait retrouver les essences originelles" déclare Philippe Allemand, le responsable de la marqueterie et de l’ébénisterie.

Ces 6 voitures de l’Orient Express devraient reprendre les rails le 4 mars prochain.

DMCloud:43343
Révision de l'Orient-Express à Clermont-Ferrand
Reportage de Fabien Gandhillon et Pascale Félix. Interviews de Jean-Marie Moreau, directeur technique du train Venice Simplon-Orient-Express et de Philippe Allemand, responsable de la marqueterie et de l’ébénisterie.


Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus