• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pôle emploi : la mission impossible ?

Invité de l'émission de France 3 Rhône Alpes, le directeur régional de Pôle Emploi a dressé un bilan de l'activité de l'agence. A l'heure où les associations de chômeurs dénoncent une complexité et une distance croissante entre eux et l'institution.

Par Olivier Michel

Au mois de janvier, la région Rhône-Alpes comptait 291.975 personnes inscrites à Pôle emploi. Comme partout ailleurs en France, ce chiffre est en augmentation pour le 21e mois consécutif. Face à cette hausse régulière, les services de Pôle emploi sont sous pression.

Invité de La voix est Libre, Patrick Lescure, le directeur régional de Pôle emploi a estimé que chaque conseiller suivait en moyenne 180 personnes. Un « portefeuille » qui ne permet plus de faire un accompagné individuel et personnalisé.

Dans ce contexte, les associations de chômeurs dénoncent une mise à distance des demandeurs d’emploi. Plateforme téléphonique, envoi d’email ou de SMS…L’an dernier, le site internet recours-radiation.fr a reçu un million de visite. Sur son forum, les chômeurs se plaignent en majorité de la « déshumanisation » du service public pour l’emploi qui générerait de multiples dysfonctionnements. L’administratrice de l'association recours-radiation.fr, Rose-Marie Péchallat, déplore également les effets de la fusion ANPE/ASSEDIC. Les agents sont désormais censés faire de l’accompagnement et de l’indemnisation. Or, les dispositifs sont tellement nombreux et complexes qu’ils entrainent de nombreuses erreurs dans le traitement des dossiers.

Extrait 1
P. Lescure patron de Pole Emploi, Rhône-Alpes
Vendredi, les associations de chômeurs sont sorties déçues et "en colère" après leur réunion avec le ministre du Travail Michel Sapin. Elles réclamaient entre autre un moratoire sur les « indus », ces « trop-perçus » indument versés aux chômeurs. L’UNEDIC les chiffre à 300 millions d’euros au niveau national. « 50 millions pour la région Rhône-Alpes, précise Patrick Lescure sur France 3, sur un montant total des allocations qui avoisinent les 3,5 milliards ».
Pour recours-radiation, ces « indus » sont devenus un véritable cauchemar pour les chômeurs qui sont souvent incapables de rembourser les sommes réclamées. L’association parle même d’une « chasse aux indus » menée en ce moment par Pôle Emploi.

extrait 2
P. Lescure Pole Emploi Rhône Alpes
Cette semaine à Dijon, François Hollande a une nouvelle fois réaffirmé sa volonté d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année. Depuis quarante ans, le discours politique est à peu près le même. Tout comme la tendance à l’augmentation du nombre de chômeurs.
Dans ce contexte, la publication des chiffres du chômage devient un enjeu politique majeur. « Il n’y a aucune instruction donnée par le pouvoir politique » tient à préciser le patron de Pôle emploi en Rhône-Alpes qui rejette tout soupçon de chiffres trafiquées.
Il n’empêche. Régulièrement, la réalité des chiffres du chômage revient dans le débat public.
Notamment depuis la création des cinq catégories différentes de demandeurs d’emploi (A,B,C, D et E) qui parfois complique l’analyse de l’ampleur réelle du phénomène.

extrait 3
Pole Emploi Rhone-Alpes
Cliquer ici pour voir l'émission dans son intégralité.


Sur le même sujet

Fête de la musique dans les hôpitaux de Clermont-Ferrand

Les + Lus